LSCV

LSCV

Depuis 1883 contre la vivisection et pour les droits de l'animal

L’étude d’une victime du choléra permet une avancée importante dans la compréhension de l’origine de la maladie

Des chercheurs ont identifié la souche de la bactérie du choléra responsable d’une pandémie qui a fait des millions de morts au XIXe siècle. Les scientifiques ont réussi à séquencer le génome de ce pathogène en analysant des restes bien préservés d’un intestin d’une victime morte en 1849, conservés dans un musée de Philadelphie.

«Connaître l’évolution d’une maladie infectieuse représente un énorme potentiel pour comprendre son épidémiologie et les facteurs favorisant sa transmission entre les humains», expliquait le Dr Hendrik Poinar, un des coauteurs de l’étude publiée en janvier 2014 dans la revue New England Journal of Medicine.

L’origine de la bactérie responsable du choléra est restée longtemps un mystère. Ce pathogène qui se niche dans les intestins de ses victimes n’atteint jamais les dents ou les os, rendant difficile le prélèvement d’ADN. Pour les auteurs de l’étude, «ces travaux permettent d’améliorer considérablement la compréhension des origines de cette bactérie et laissent espérer de meilleurs traitements et potentiellement une prévention».

Le choléra est une infection intestinale aiguë due à une bactérie qui se transmet par voie directe. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de 3 à 5 millions de nouveaux cas de choléra faisant 100’000 victimes seraient déclarés chaque année, principalement dans les régions pauvres du globe.

Luc Fournier