LSCV

LSCV

Depuis 1883 contre la vivisection et pour les droits de l'animal

InterNiche-Rapport d’activité 2014

Le présent document décrit une partie des activités d’InterNICHE en 2014, notamment celles rendues possibles grâce au financement de la LSCV. Le réseau de contacts nationaux et de partenaires d’InterNICHE a œuvré à différents niveaux pour promouvoir les alternatives et distribuer des ressources, travailler de concert avec les enseignants et les fabricants pour favoriser le remplacement, et faire connaître l’activité des départements des sciences de la vie qui ont mis en œuvre avec succès un enseignement éthique et progressiste. Nick Jukes, coordinateur d’InterNICHE, s’est rendu dans de nombreux pays pour y mener des actions de sensibilisation et participer à plusieurs événements et rencontres visant à faire avancer notre cause. Le rapport ci-dessous présente plus en détails une sélection d’actualités, de projets et de réalisations par pays ou à l’échelle internationale.

9e Congrès mondial sur les alternatives

Le 9e Congrès mondial sur les alternatives et l’utilisation des animaux dans les sciences de la vie (WC9) a eu lieu à Prague en août et septembre 2014. Nick Jukes et Barbora Bartušková Večlová, notre contact national pour la République Tchèque, ont tous deux participé à l’organisation de cet événement. En tant que membre de l’équipe éducation, Nick a co-présidé deux sessions et présenté trois exposés. InterNICHE, ses partenaires et autres collègues proches étaient bien représentés avec plus de cinq posters. Un certain nombre d’autres posters évoquaient le thème du remplacement. Barbora ayant invité la première chaîne de télévision à couvrir l’événement, elle-même et Nick Jukes ont pu être interviewés. Suite au congrès, InterNICHE a organisé un séminaire sur trois jours avec les contacts nationaux et partenaires présents à Prague pour le WC9. Certaines personnes ont participé aux réunions via Skype. Ce système ayant fait ses preuves, son utilisation sera étendue à l’avenir.

Inde

Nick Jukes a été invité par l’agence publique indienne chargée de l’expérimentation animale, la CPCSEA, pour intervenir et faire une démonstration à l’occasion de la 50e conférence nationale de l’agence à New Delhi. Des délégués de tout le pays ont assisté à ces rencontres organisées en novembre. Sont également intervenus le Dr Jarrod Bailey, sur les échecs du modèle animal pour la prédiction des maladies humaines, le professeur Coenraad Hendriksen, sur les alternatives dans le domaine de la fabrication des vaccins, et le Dr Christian Pellevoisin de la société Episkin, spécialisée dans les méthodes d’essai alternatives. La conférence a permis de nouer des contacts utiles qui ont donné lieu à d’autres réunions, avec la CPCSEA et d’autres acteurs. L’un des délégués a ensuite invité Nick à intervenir et effectuer une démonstration lors d’une autre conférence nationale sur la pharmacologie, organisée à Assam.

Une autre réunion a permis de rencontrer un responsable sénior de la commission nationale des bourses universitaires, l’UGC, qui centralise les financements accordés aux universités et participe à l’élaboration des programmes. Nick avait été invité en tant qu’expert par le comité « dissections » de l’UGC en 2010. La même année, ce comité recommandait l’abandon des dissections dans les TP de zoologie. Mi-2014, l’UGC a franchi une étape décisive en interdisant les dissections. On peut penser que près de la moitié des 60 millions d’animaux tués chaque année pour les dissections en zoologie ont ainsi pu être épargnés, mais les chiffres sont très difficiles à obtenir.

Présent en Inde depuis plus de 12 ans, InterNICHE joue un rôle important dans la promotion et la mise à disposition de logiciels et autres alternatives. Malgré le travail de distribution et de prêt de notre contact national Snehal Bhavsar, les alternatives manquent encore terriblement au vu de la taille du pays. Cette pénurie pénalise fortement l’application de l’interdiction. Un renforcement de la distribution sera lancé en 2015. En attendant, un manuel pratique provisoirement intitulé « Dissection and Animal Experimentation: A Manual on Humane Alternatives in Education and Training » est en cours de rédaction par Nick Jukes et le professeur de zoologie Dr B. K. Sharma. Un séminaire de travail de trois jours a réuni les auteurs à Delhi afin de faire avancer cet ouvrage.

Ukraine et pays de la CEI

Dmitry Leporsky continue de représenter InterNICHE en Ukraine lors des négociations avec des enseignants et des représentants des universités dans tout le pays. La signature de contrats formalisant les accords concernant la transformation des programmes continue de porter des fruits dans les pays de la CEI issus de l’ancienne Union soviétique. Ces documents, en règle générale signés par le doyen ou le recteur de l’université, détaillent l’utilisation faite des animaux et définissent un accord visant à y mettre un terme dans un délai spécifié, en échange de dons de matériel, de logiciels et de modèles. Des visites régulières sur le terrain permettent d’assurer la mise en application de ces contrats. L’utilisation annuelle de plus de 60 000 animaux a ainsi déjà été remplacée par des alternatives. Par ailleurs, des contrats supplémentaires ont été signés récemment. Dmitry s’est de nouveau rendu au Kirgizistan en mai et juin 2014. Il y a obtenu de nouveaux contrats et s’est assuré du bon suivi de ceux précédemment signés avec des universités de Biélorussie et d’Ouzbékistan.

Canada

Olivier Berreville poursuit son travail d’assistance et de conseil auprès des enseignants et des étudiants du pays. Il est intervenu lors de la conférence « Thinking Outside the Cage: Towards a non-speciesist paradigm in science » organisée par la Queen University au mois de mars. Son intervention portait sur l’impact d’un enseignement éthique sur les futurs chercheurs, afin de démontrer aux enseignants, étudiants et militants présents les effets positifs d’un tel enseignement 100 % éthique dans d’autres domaines. Olivier est de nouveau invité à intervenir en 2015.

Nick et Olivier ont organisé une exposition et une présentation multimédia lors de la conférence nationale du Conseil canadien de protection des animaux (CCPA) qui s’est déroulée à Ottawa au mois de juin. InterNICHE occupait une position privilégiée dans la littérature promotionnelle, contribuant ainsi à répondre au besoin crucial de diffusion du message sur le remplacement au Canada. L’événement d’InterNICHE, présenté en anglais et en français, a réuni de nombreux visiteurs, dont un grand nombre issu du monde de l’expérimentation animale. Une invitée spéciale de la Cornell University (États-Unis) a présenté le fonctionnement de plusieurs modèles, notamment destinés à l’acquisition de compétences de base. Ce modèle a été mis au point par son équipe suite à la visite de l’exposition multimédia d’InterNICHE à l’occasion du 8e congrès mondial de Montréal en 2011.

Afrique du Sud

Notre association partenaire NSPCA continue de récolter les fruits des ateliers et séminaires organisés avec InterNICHE en 2012 sur le thème des alternatives dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et de l’expérimentation. D’autres opérations de sensibilisation auprès d’enseignants des universités ainsi que du Département de l’éducation de base sur le sujet de la dissection à l’école ont renforcé l’intérêt pour ce sujet et conduit à des succès. Le remplacement des animaux par des alternatives se poursuit, encouragé par la distribution de logiciels gratuits. La plupart des universités ont désormais remplacé la majorité des 2000 animaux auparavant utilisés par chaque établissement pour enseigner l’anatomie comparative. Le recours aux modèles et mannequins fournis dans le cadre du système de prêt d’alternatives NSPCA/InterNICHE aux universités est encouragé. Les retours positifs de cette opération devraient se traduire par une adoption officielle et des achats de matériel. Les membres des équipes de la NSPCA bénéficient également de formations internes à la manipulation des animaux et aux soins vétérinaires de base. Ces compétences de base, ainsi que le message sur le bien-être animal, sont ensuite transmises aux militants dans les communautés, puis relayées dans les townships.

Pérou

L’organisme partenaire d’InterNICHE au Pérou, Unidos por los Animales (UPA), par le biais notamment de son projet éducatif APEH, a poursuivi son travail en faveur des alternatives via des campagnes spécifiques, des interventions, des stands et en animant sa présence sur Internet. Le séminaire organisé par UPA en novembre 2014 à la faculté de médecine (UNMSM) de San Fernando, pour présenter des articles du système de prêt d’InterNICHE, a été bien accueilli.

Le système de prêt d’alternatives est une ressource très importante au Pérou. Deux tiers des articles sont en prêt semi-permanent dans des universités du pays. Ces dernières bénéficient en outre de dons de logiciels, y compris ceux dont InterNICHE a obtenu la distribution comme freeware auprès des éditeurs. L’association UPA collabore également étroitement avec les enseignants et les étudiants qui souhaitent faire avancer l’éducation éthique par le biais de conseils et de prêts, et en les aidant dans leurs recherches et leurs négociations pour la mise en place d’alternatives adéquates. À l’université nationale agraire de La Molina (UNALM), un petit groupe d’étudiants a ainsi réussi, avec le soutien d’UPA, à mettre un terme aux dissections de grenouilles. Il s’attaque désormais à une étude comparative et à une enquête d’opinion à propos des alternatives. UPA les met en contact avec d’autres facultés ayant déjà mis en place un changement progressif. Le groupe fait cependant face à des obstacles d’ordre financier et personnel.

Ailleurs dans le monde

En janvier 2014, Nick Jukes a organisé un atelier sur les alternatives en marge du congrès « Asia for Animals » organisé à Singapour. De bons contacts ont été pris avec plusieurs pays, notamment la Chine, la Corée du Sud, la Malaisie, la Thaïlande et les Philippines.

Au Danemark, InterNICHE était présent via une exposition multimédia sur les alternatives lors de la conférence nationale organisée à l’occasion de la journée mondiale des animaux de laboratoire.

En Norvège, le Dr Siri Martinsen a poursuivi son action visant à aider les étudiants vétérinaires à faire respecter leur droit de ne pas expérimenter sur les animaux. Siri est la première diplômée formée exclusivement sur des alternatives. Elle a également mené une action au sein du comité national de formation des chirurgiens militaires afin d’obtenir le remplacement des méthodes existantes par des méthodes non animales. En argumentant que l’armée n’avait pas démontré scientifiquement que les expériences animales étaient nécessaires, elle a obtenu que le comité déclare publiquement qu’il ne permettrait pas la poursuite de ces expériences.

Le système international de prêt d’alternatives d’InterNICHE est géré depuis l’Allemagne par le Dr Astrid Schmidt, contact national de notre réseau. Des lots importants comportant un grand nombre d’articles prêtés sont expédiés en vue des expositions multimédia organisées par Nick ou d’autres. Les prêts individuels aux enseignants, étudiants et militants sont également fréquents. Certaines alternatives sont empruntées à titre de démonstration, tandis que d’autres servent véritablement d’outil d’apprentissage aux étudiants objecteurs de conscience durant leurs cours. Une étudiante berlinoise en biologie a par exemple emprunté récemment des alternatives à la dissection. Astrid poursuit à présent une action de mentorat pour accompagner cette étudiante lors de ses futurs cours de physiologie. Les contacts d’InterNICHE en Allemagne ont également mis en place le site http://invitrojobs.com qui donne des informations sur la manière de mener une carrière éthique et facilite la transition d’un enseignement éthique vers une science éthique. Ces contacts ont également assuré la promotion des alternatives auprès du parti écologiste en 2014, dans le but d’établir une alliance fructueuse.

La promotion des alternatives au niveau universitaire, en particulier à l’occasion des congrès vétérinaires, se poursuit en Iran grâce à l’action du Dr Ramak Roshanaie et de l’association iranienne contre la vivisection (IAVA), partenaire de notre réseau. Notre réseau a livré en Iran une caisse de logiciels de physiologie qui sont en cours de distribution. Un certain degré de remplacement a été réalisé en 2014 et les années précédentes dans les secteurs de la pharmacologie, la physiologie et l’anatomie.

En Égypte, le collègue d’InterNICHE et ancien responsable de l’anatomie à la faculté de médecine vétérinaire de l’université du Caire, le Dr Fawzy Elnady, a mis au point une nouvelle méthode de conservation qui pourrait jouer un rôle important pour le remplacement animal dans les formations à l’anatomie, la pathologie et la chirurgie dans le monde. Une vidéo de présentation peut être visionnée sur https://www.youtube.com/watch?v=UVe9j7L-eOg

Notre réseau a en outre accueilli de nouveaux partenaires au Portugal, en Serbie et en Argentine, ce qui ouvre un vaste champ de nouvelles opportunités dans ces pays. En ce qui concerne la Suisse, Nick Jukes a rencontré la LSCV dans ses locaux à Genève au mois d’octobre avec l’association française Oïkos Kaï Bios, afin de présenter les nouveautés dans le domaine des méthodes de remplacement.

Bases de données d’InterNICHE

Les deux bases de données en ligne d’InterNICHE se sont enrichies en 2014. Les recherches de Dmitry Leporsky, gestionnaire de la base de données Alternatives, a permis l’ajout de nouveaux produits dans la base, qui compte désormais plus de 1000 articles différents. La base de données Studies recense des références et résumés d’articles scientifiques sur l’éducation éthique. Elle aussi compte aujourd’hui plus de 1000 entrées. Ces deux bases de données sont en accès libre sur http://interniche.org/alternatives et http://interniche.org/studies.
La base de données Downloads, qui proposera des alternatives, présentations, fichiers audio ou vidéo, photographies et autres en téléchargement, n’est pas encore lancée. Bien que de nombreuses ressources soient déjà en ligne, il reste à résoudre des questions de nature structurelle ou relatives aux permissions.

Film sur les alternatives vétérinaires

Le film « Alternatives in Veterinary Education and Training », actuellement en cours de préparation, a moins avancé que prévu en 2014, mais un nouveau monteur a été recruté et une nouvelle campagne de financement a commencé à l’hiver 2014. Les deux tiers des images du film ont déjà été rassemblés et le montage initial est pratiquement terminé. Les opérations de montage se poursuivront au printemps et à l’été 2015 tandis que les images restantes seront collectées.

L’entreprise Optimist, fabricant du POP-trainer, a organisé une journée de formation à la chirurgie laparoscopique impliquant plus de 10 outils lors d’un important congrès d’urologie organisé à Paris en juin dernier. InterNICHE a profité de cet événement pour filmer la séance et interviewer les formateurs et les élèves. Une partie de ces images sera utilisée dans le film sur les alternatives vétérinaires, mais la plupart iront dans un futur film sur les alternatives pour les études de médecine humaine, auxquelles est principalement destiné le POP-trainer. Des extraits de cette séquence et du film sur les alternatives vétérinaires seront bientôt présentés en avant-première afin d’aider à collecter des fonds.

Recueil collectif d’études de cas de remplacement à 100 %

Cet ouvrage constituera la publication la plus importante d’InterNICHE depuis le livre « From Guinea Pig to Computer Mouse » paru en 2003. Il rassemblera les témoignages de doyens, d’enseignants, d’élèves et de militants qui ont contribué à mettre en œuvre la vision d’un enseignement éthique via un remplacement complet à travers le monde. Notre objectif est d’un faire un ouvrage complet afin de maximiser son impact. Il fera le lien avec le film sur les alternatives vétérinaires et la conférence internationale à venir. Les recherches nécessaires et les sollicitations des contributeurs potentiels se poursuivent, et un certain nombre d’enseignants ont déjà accepté d’écrire un chapitre. Nous devons leur donner des informations complémentaires sur le format de l’ouvrage afin de pouvoir lancer la production du premier lot de chapitres.

 

Actions prioritaires en 2015

Les contacts nationaux et partenaires d’InterNICHE disposeront de plus de ressources au fil de l’année 2015 pour soutenir leurs actions. Nous enrichirons de nouvelles fonctionnalités Internet les systèmes de prêt d’alternatives de plusieurs pays de façon à faciliter les emprunts et la gestion. Hormis les déplacements nécessaires pour recueillir les séquences manquantes pour le film sur les alternatives vétérinaires, Nick se déplacera moins à l’international afin de se consacrer pleinement au film et au livre. Une visite est cependant planifiée au Danemark en avril tandis qu’au mois de juillet, InterNICHE co-organise la conférence sur l’éducation dans le cadre du congrès Colama sur les alternatives en Amérique Latine programmé à Cuba.

Les fonds octroyés par la LSCV à InterNICHE pour l’année 2015 contribueront au fonctionnement général et complèteront le financement des projets majeurs que sont le film sur les alternatives vétérinaires et l’ouvrage collectif sur les études de cas. Le soutien de la LSCV joue un rôle crucial pour nous aider à mener à bien nos actions. Nous l’apprécions à sa juste valeur et nous l’en remercions.

Sincères salutations,

Nick Jukes

Luc Fournier