LSCV

LSCV

Depuis 1883 contre la vivisection et pour les droits de l'animal

Un Parlement enfin (presque) en faveur des animaux !

Après une législature dominée par une large majorité d’élus votant contre les animaux, les résultats des élections du 20 octobre passé ont plutôt de quoi nous réjouir.

Au Conseil national, sur les 200 élus, 60 se sont déclarés en faveur des animaux. Parmi eux, 43 étaient déjà élus lors de la précédente législature et votaient effectivement pour les animaux.

Au Conseil des Etats, sur les 46 élus, 9 se sont déclarés en faveur des animaux. Parmi eux, 7 étaient déjà élus lors de la précédente législature et votaient effectivement pour les animaux.

La législature précédente a été catastrophique pour les animaux. La quasi totalité des objets déposés (pour les animaux) ont été rejetés. S’il n’y a pas encore aujourd’hui de majorité de fait, qui nous permettrait de faire aboutir les objets déposés, il devrait être possible de convaincre le moment venu les élus qui n’ont pas encore un avis définitif sur les sujets traités, et ainsi réussir à obtenir une majorité dans certains cas.

Animaux-parlement informe sur l’engagement des élu-e-s en faveur des animaux

La LSCV s’est engagée durant plusieurs mois afin de favoriser l’élection de candidats favorables aux animaux, tous partis confondus, par le biais de la plateforme animaux-parlement.ch

A partir d’avril 2019 et jusqu’aux élections fédérales, des milliers de questionnaires ont été envoyés aux candidats et des centaines de réponses ont été traitées et mises en lignes. Nous avons réalisé 14 vidéos de candidats sous forme de portraits et trois vidéos promotionnelles ont été diffusées sur les réseaux sociaux. De nombreux articles ont été rédigés et des communiqués de presse envoyés. Au final, nous sommes donc plutôt ravis du résultat de ces élections, même s’il est regrettable de constater qu’aussi peu d’élus issus des partis PDC, PLR et UDC se soucient du bien-être animal.

Un immense merci à Therese Poltera pour sa gestion des données de Suisse alémanique et la réalisation des visuels de la campagne, à Athénaïs Python pour la réalisation des vidéos, à Catherine Santoru de la COA, Jérôme Dumarty de Stop Gavage Suisse et Christine Mayor, pour l’aide apportée à la gestion des données de la Suisse romande. Et à Norman Lipari pour la gestion des données du Tessin.

Luc Fournier