LSCV

LSCV

Depuis 1883 contre la vivisection et pour les droits de l'animal

Toujours plus d’expérimentation animale dans nos Universités

Le nombre d’expériences réalisées dans les Hautes-écoles suisses a augmenté de 15% entre 2011 et 2017.

En Suisse, le nombre d’animaux utilisés pour l’expérimentation animale augmente chaque année dans les Hautes-écoles (public), alors qu’il baisse constamment au sein des entreprises pharmaceutiques (privé).

Dans le public, ce nombre est passé de près de 291’000 en 2011, à plus de 373’000 en 2017. Dans le privé, 371’000 animaux ont été expérimentés en 2011, contre seulement 241’000 en 2017. En 6 ans, le nombre d’expériences réalisées dans les Hautes-écoles a donc enregistré une hausse de 15% (1).

Ces expériences sont financées par les impôts fédéraux –donc les contribuables-, à hauteur de 200 millions de francs par an (2). Des dizaines de millions de francs sont également alloués par les cantons (3).

Au niveau mondial, des centaines de millions d’animaux sont expérimentés chaque année et des milliers d’articles publiés. Pourtant, sur dix nouveaux médicaments tirés de ces expériences et testés sur des humains, un seul sera mis sur le marché (4). La recherche actuelle est inefficace. Notre santé mérite mieux que l’expérimentation animale.

Sources
(1) http://www.tv-statistik.ch/fr/statistique-simples/
(2) https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/suche-curia-vista/geschaeft?AffairId=20143683
(3) http://www.lecourrier.ch/116862/toujours_plus_d_experimentations_animales_a_l_universite
(4) https://web.archive.org/web/20090821232934/https://www.fda.gov/ScienceResearch/SpecialTopics/CriticalPathInitiative/CriticalPathOpportunitiesReports/ucm077262.htm

Luc Fournier