DE | IT

search


Kontakt
maps

Links


Fr


De

Procès-verbal de l'Assemblée générale de la Ligue suisse contre la vivisection et pour les droits de l'animal, du 26 mars 2011 à Thônex, Genève

Ouverture de la séance à 14h15

Membres du Comité présents :
Max Moret (Président), Luc Fournier (Vice-président), Suzann Karagöz, Michèle Loisel, Sylvie Benoît, Egon Naef, Suzanne Wachtl, Maja Schmid.

Membres du Comité absents et excusés :
Emmanuel Broillet, Ruth Perdrizat, Marina Zumkeller (Trésorière), Laurianne Nicoulin.

Ordre du jour

1. Lecture du procès-verbal de la dernière Assemblée générale
2. Rapport du Président
3. Rapport de la Trésorière et des Vérificateurs aux comptes
4. Discussion et vote des deux précédents rapports
5. Élection statutaire du Comité
6. Élection de trois vérificateurs aux comptes
7. Admissions/Démissions
8. Divers

Ouverture de l'Assemblée générale

Le Président ouvre la séance et remercie les membres présents. Il annonce que cette Assemblée est légalement constituée, selon l'article 60 du code civil suisse et les statuts de la Ligue. Aucune proposition écrite n'étant parvenue au Comité, l'Assemblée peut se dérouler selon l'ordre du jour prévu.

1. Lecture du procès-verbal de la dernière Assemblée générale du 27 mars 2010

Les membres présents l'ayant lu dans le journal du mois de juin 2010, dispensent le Président de sa lecture et l'acceptent.

2. Rapport 2010 du Président

Le Président apporte quelques informations complémentaires au rapport d'activité publié dans le journal du mois de mars 2011. Elles concernent les actions dans le domaine de l'expérimentation animale et le soutien financier octroyé aux organismes de protection des animaux. Le Président précise que malgré les coûts induits par les différentes actions en 2010, la situation financière de la Ligue est saine, ce qui est très encourageant pour l'organisation d'actions futures.
Il informe également l’assemblée des suites de la récente campagne d'information de la Ligue contre la réintroduction de la chasse dans le canton de Genève. Pour rappel, ce canton révise actuellement sa constitution et un premier projet supprimait l'interdiction stricte de la chasse en vigueur depuis 1974. La campagne d'information a été bien relayée et la Ligue a reçu de nombreux messages de soutien. Selon les premiers échos reçus, l’interdiction stricte de la chasse devrait être réintroduite. Le bureau de la Ligue suivra avec attention la deuxième version du projet qui devrait être rendue public fin 2011.

3. Rapport de la Trésorerie et des Vérificateurs aux comptes et
4. Discussion et vote des deux précédents rapports


Marina Zumkeller, étant excusée pour raison de santé, la secrétaire au Comité Maja Schmid fait la lecture du rapport et informe que Mme Marie Jonquille gère la comptabilité pour la deuxième année à l'entière satisfaction de la Ligue. L'année 2010 se termine avec un bénéfice net de CHF 247'107.19. Il s'explique par l'encaissement important de legs et une rentrée supplémentaire de dons suite à plusieurs actions spécifiques.
La secrétaire au Comité rappelle également que si l'abolition de l'expérimentation animale est le principal objectif de la Ligue, l'aide aux refuges suisses en difficulté et aux campagnes de stérilisation des chats errants fait aussi partie de son quotidien.
Oscar Appiani fait ensuite lecture du rapport des vérificateurs aux comptes. Ceux-ci ont été contrôlés par Laurianne Nicoulin et Oscar Appiani.

Aucune question n'étant posée sur ces deux rapports, le Président propose de voter leurs approbations: OUI à l'unanimité.

5. Élection statutaire du Comité pour la période 2011 à 2014

Ruth Perdrizat et Marina Zumkeller ne souhaitant plus se représenter pour raisons de santé, aucune autre candidature que celle des membres sortant n'étant annoncée, l'Assemblée a procédé aux votes suivants:

Sont élus membre du Comité, avec signature à deux:
Président: Maxime MORET : Oui à l'unanimité;
Vice-présicent: Luc FOURNIER : Oui à l'unanimité;
Trésorière: Maja SCHMID : Oui à l'unanimité;
Secrétaire au Comité : Laurianne NICOULIN : Oui à l'unanimité.

Sont élus membres du Comité:
Sylvie BENOÎT, Suzann KARAGÖZ, Michèle LOISEL, Ruth MÜLLER, Egon NEAF, Suzanne WACHTL : Oui à l'unanimité.

Le Président remercie l'Assemblée de la confiance manifestée par ce vote et passe au point suivant de l'ordre du jour:

6. Élection des vérificateurs aux comptes

Oscar Appiani se représente pour la vérification aux comptes : Oui à l'unanimité.
Aucune autre candidature n'étant proposée, le Président rappelle que cette activité ne représente qu'une à deux heures de travail, la comptabilité de la Ligue étant tenue par une comptable et contrôlée par l'Etat de Genève. Une membre demande si quelqu'un du Comité peut être nommé ? Le Président indique que le contrôle de la comptabilité permet aux vérificateurs de s'assurer que l'argent de la Ligue est utilisé conformément à ses statuts. Pour cette raison, il est préférable que les vérificateurs nommés par l'Assemblée ne soient pas membres du Comité. Aucun membre présent ne présentant sa candidature, la nomination de trois vérificateurs étant obligatoire, Sylvie Benoît et Michèle Loisel du Comité proposent leur candidature : Oui, moins une abstention.

7. Admissions/Démissions

La Ligue a enregistré 800 nouveaux membres en 2010. A l'inverse, environ 400 membres ont été désinscrits suite à des décès, démissions ou changements d'adresses non annoncées. Concernant les changements d'adresses, le Président explique que l'acheminement par la Poste des 10'000 journaux adressés quatre fois l'an aux membres peut être problématique. A titre d'exemple, la quasi totalité des journaux adressés aux membres habitants les communes vaudoises de Chexbres et Gingins sont revenus en retour, car n'indiquant pas un numéro de rue. Ces journaux étaient pourtant acheminés depuis des années sous cette forme sans que cela ne pose de problème. Chaque retour est facturé Fr 2.- par la poste, raison pour laquelle au deuxième retour, si aucun changement d'adresse n'a été communiqué par le membre, celui-ci sera malheureusement supprimé du fichier. Tout membre ne recevant plus le journal trimestriel est donc invité à communiquer sa nouvelle adresse, non seulement pour continuer à être informé des activités de la Ligue, mais aussi pour ne pas induire de dépenses inutiles.

8. Divers

Le Président apporte quelques informations supplémentaires sur les décisions prises par le Comité national ce jour:

Un bus itinérant tiendra chaque mois pour la Ligue des stands dans les principales localités de Suisse. Le fourgon de la Ligue sera aménagé pour contenir tout le matériel d’information et d’exposition. Le premier stand se tiendra à Lausanne le 14 mai. Le bus poursuivra sa route en Suisse alémanique.

La Ligue soutiendra la Marche Européenne contre la Vivisection, le samedi 23 avril 2011 à Paris, en y envoyant une représentation.

La Ligue a proposé son adhésion à la Coalition Européenne pour mettre fin à l’expérimentation animale (ECEAE), qui regroupe actuellement 17 organismes provenant de pays comme l'Italie, l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, la France, la Norvège etc., visant l'abolition de l'expérimentation animale. Un des objectifs de l'adhésion de la Ligue est de participer à des actions communes, mais aussi de soutenir et diffuser en Suisse le logo "Leaping Bunny", qui atteste que la marque de cosmétique détenant ce logo n’effectue pas de tests sur les animaux. Ce logo, développé à l’origine par la BUAV (British Union for the Abolition of Vivisection), membre de l’ECEAE, est également diffusé par la coalition européenne. L’actuelle liste de marques non testées sur les animaux de la Ligue est très sollicitée par le public, mais nécessite beaucoup de travail de recherche. En collaborant avec l’ECEAE sur ce sujet, il sera possible de mettre en commun des bases de données et ainsi limiter les risques que les déclarations trompeuses d’une marque, ne lui permettent d’être référencée comme ne testant pas sur les animaux. Maja Schmid, qui est en charge du dossier cosmétique, représentera la Ligue au sein de l'ECEAE. Elle se rendra au siège de la BUAV à Londres pour la prochaine réunion de la coalition européenne, qui se déroulera du 10 au 12 mai 2011. En principe, deux réunions annuelles sont organisées à tour de rôle par les organisations membres.

La pratique de l’expérimentation animale sur le canton de Vaud ne semble pas faire l’objet de contrôle sérieux de la part des autorités. La Ligue étudie la possibilité de dénoncer certaines procédures. En ce cas, des manifestations et informations à l’attention des habitants de ce canton seront organisées.

Une membre demande si nous avons des informations concernant des chercheurs à Zurich qui auraient reçu 25 millions pour faire des recherches sur des micro-robots et les cerveaux des oiseaux chanteurs.
Le Vice-président répond qu'il faudrait avoir plus d'informations pour savoir de quoi il s'agit. Mais que d'une manière générale, le montant indiqué correspond aux financements alloués par certains programmes de recherche. Car les groupes suisses peuvent maintenant concourir pour des bourses européennes et la politique d'aide à la recherche est de soutenir des pôles de compétence plutôt que des groupes isolés. Les montants indiqués ne concernent donc vraisemblablement pas un groupe de recherche, mais plusieurs groupes pouvant être issus de plusieurs universités et qui utilisent leurs compétences dans un domaine spécifique.

Concernant les nouvelles expériences du Dr Bize, sur des oiseaux et pour lesquelles il a reçu Fr 375'000.- du FNS (Fonds national suisse pour la recherche scientifique), la collecte d'informations continue. Michèle Loisel propose de contacter l'organisme de protection des oiseaux ASPO pour savoir s’ils ont des informations sur ces expériences.

Une membre propose également de contacter des organisme de protection des oiseaux pour avoir leur soutien. Le Vice-président indique que les organismes de protection de la nature sont souvent favorables à ces expériences. Il rappelle que la station ornithologique de Sempach avait condamné les expériences sur les martinets à ventre blanc du Dr Bize, mais qu’il est ensuite apparu que des scientifiques de cette fondation avaient quasiment fait les mêmes expériences quelques années auparavant. Il cite également une demande d'expériences sur des reptiles dont il a eu connaissance et qui seront à son avis très néfastes pour l'espèce utilisée. Il a été surpris de constater qu'un organisme pourtant connu pour ses activités bénéfiques auprès de la faune soutienne ce projet. Il y a un décalage entre l'image que veulent promouvoir ces organismes, et la réalité de leurs actions, tant qu'elles ne sont pas connues du public.

Marie Berger de l’association française Oïkos Kaï Bios remercie la Ligue pour sa participation à la Marche Européenne contre la Vivisection.

Plus aucun membre ne souhaitant prendre la parole, le Président clôt l'Assemblée Générale à 15h20 et invite les membres présents à partager un verre de l'amitié.

 


Inscrivez-vous à notre

.........................................

Rapport d’activités annuel

2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015

PV de l'Assemblée Générale

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016