DE | IT

search


Kontakt
maps

Links


Fr


De

Mai 2011

Adhésion de la LSCV à la coalition européenne pour mettre fin à l’expérimentation animale (ECEAE)

Pour lutter avec efficacité contre l’expérimentation animale, l’échange d’informations et le soutien aux actions organisées par d’autres organismes antivivisectionnistes est essentiel.
C’est dans ce but que la LSCV a adhéré à la coalition européenne lors de son meeting qui s’est déroulé à Londres les 10, 11 et 12 mai 2011.

Ce meeting a eu lieu au siège de la British Union for the Abolition of Vivisection (BUAV). Une douzaine d’associations de protection des animaux y étaient réunies, dont la LSCV, représentée par Maja Schmid. Les sujets traités concernaient la directive européenne sur les cosmétiques et la pétition de l’ECEAE, le programme REACH, qui vise à retester, principalement sur des animaux, 30'000 substances chimiques, et les tests validés dans le cadre de REACH par l’ECVAM (Centre Européen pour la validation de méthodes substitutives).
Luc Fournier a rejoint Maja la journée du 11 mai pour la présentation de la LSCV aux membres de la coalition européenne. Quatre autres organismes provenant de l'Autriche, la Hongrie, la Serbie et l'Estonie ont également proposé leur adhésion. A l’issue de la présentation et suite aux votes des membres, l’adhésion de la LSCV a été acceptée. Selon les statuts de l’ECEAE, les nouveaux adhérents bénéficient du statut d’observateur durant une année, suite à laquelle ils peuvent devenir membres à part entière. La coalition européenne se réunit deux fois par an et les membres organisent à tour de rôle les réunions. Le prochain meeting se déroulera à Varsovie (Pologne) en octobre prochain.

Ensemble pour être plus fort

La participation de la LSCV aux activités de l’ECEAE nous réjouit. Bien que la Suisse – tout comme la Norvège - ne fassent pas partie de l’U.E., de nombreuses actions communes sont envisageables. Il y a bien sûr l’actuelle pétition contre le report de l’interdiction des tests sur les animaux pour les cosmétiques. Mais aussi par exemple des actions contre les élevages de singes pour l’expérimentation animale, dont une partie finit dans nos laboratoires. Et dans les cas où une action serait limitée à la seule U.E., nous restons libres de ne pas y participer.

Maja Schmid au siège de la BUAV lors du meeting de l’ECEAE


Inscrivez-vous à notre


..................................

Avec quel aliment nourrissez-vous votre chien ou chat ?

Il existe des marques de nourriture non testée sur les animaux »» Suite

..................................

Quelle justification à l’expérimentation animale ?
»» Suite

..................................

Expérimentation animale ou méthode de remplacement ?
Avec des fonds en suffisance et la possibilité pour des chercheurs de mener une carrière scientifique sans animaux, la recherche médicale ferait des progrès rapides et spectaculaires.
»» Suite


..................................

L'animal n'est pas le modèle biologique de l'homme
Essai clinique d'un futur médicament : 6 hommes hospitalisés. »» Suite



..................................

Publier ou périr
Un système qui ne favorise pas l'innovation
»» Suite

..................................

Arnaques à la publication
Pour obtenir de l’argent, les scientifiques oeuvrant dans les institutions publiques doivent régulièrement publier leurs travaux dans des revues scientifiques. »» Suite

..................................

Les universités et l’expérimentation animale »» Suite

..................................