DE | IT

search


Kontakt
maps

Links


Fr


De




Rapport d’activité 2011 InterNICHE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Concernant l’utilisation des fonds octroyés par la Ligue Suisse contre la vivisection, pour le remplacement des dissections d’animaux dans les écoles et universités

Nick Jukes, Co-ordinator InterNICHE

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Arrêt programmé des dissections dans les facultés
de zoologie en Inde

Après plusieurs années de campagnes d’informations régulièrement organisées sur les méthodes de remplacement dans l’éducation et la distribution de matériel de substitution par des organismes comme InterNICHE, le conseil académique chargé de définir les programmes de zoologie enseignés en Inde a décidé en 2011 de renoncer aux dissections comme méthode d’étude dans les universités. Pour InterNICHE, qui était intervenu en 2010 en tant que consultant expert lors du comité spécial sur la dissection, cette décision est une grande satisfaction et un encouragement pour la poursuite de ses activités. La quantité d’animaux tués annuellement en Inde pour des dissections est estimée à 17 millions.

Remplacement de 40 000 animaux en Russie et en Ukraine

Un calcul effectué en 2011 permet d’estimer qu’environ 40 000 animaux sont épargnés chaque année, grâce aux accords officiels signés entre InterNICHE et les universités russes et ukrainiennes. Le recours à la signature de contrats et l’implication des médias nationaux et internationaux, développés par InterNICHE depuis 2005, ont connu des avancées majeures ces dernières années. Un poster sur ce sujet a été présenté lors du 8e congrès mondial sur les méthodes alternatives.

Nouveau site Internet d’InterNICHE

L’un des principaux objectifs de 2011 était la refonte du site Internet d’InterNICHE. Le nouveau site a été mis en ligne début 2012 et offre deux bases de données en libre accès : la base « Alternatives » (Méthodes de substitution), contenant des informations détaillées sur plus de 1000 méthodes de substitution ; et la base « Studies » (Études), qui contient les résumés de travaux scientifiques en faveur de ces méthodes. La première est partiellement disponible en français et en allemand, étant donnée qu’elle est basée sur l’ouvrage majeur « From Guinea Pig to Computer Mouse » (Du cobaye à la souris d’ordinateur). Cinq cent nouvelles méthodes de substitution y ont été ajoutées et attendent maintenant d’être traduites.

8ème Congrès mondial sur les méthodes alternatives

InterNICHE a co-organisé l’exposition multimédia lors du 8e Congrès mondial sur les méthodes alternatives, qui s’est déroulé à Montréal du 21 au 25 août 2011. Il a été un contributeur important en termes de présentations orales et de posters. L’exposition mettait l’accent sur le passage aux méthodes de substitution, auquel la bibliothèque « InterNICHE Alternatives Loan System » (Système de prêt de matériel de substitution) a servi de base documentaire. L’initiative a été répétée dans 7 autres pays, où de nouvelles bibliothèques ont été mises en place.

Campagnes d’information au Moyen-Orient et en Chine

Iran
Il s’agissait d’une première historique : plusieurs conférences sur les méthodes de substitution, assorties d’expositions multimédia se sont tenues en Iran. Ces événements, qui ont donné lieu à des reportages télévisés, ont également permis à InterNICHE de nouer des liens avec d’autres universités du pays et d’établir de bons contacts avec des organisations militantes telles que l’« Iranian Anti-Vivisection Association », une association pionnière. Les militants locaux poursuivent leurs interventions auprès des universités et des enseignants, en attendant l’organisation d’une prochaine mission d’éducation par InterNICHE, si la situation politique internationale le permet. Des informations sur les actions en Iran, mais aussi au Mexique, en Russie et au Portugal sont disponibles en ligne à l’adresse suivante :
www.interniche.org/en/news/interniche-outreach-mexico-portugal-russia-iran

Pakistan et Egypte
Les conférences sur les méthodes de substitution prévues en 2011 au Pakistan n’ont pas pu avoir lieu pour cause de budget insuffisant. De même, aucun déplacement n’a été organisé en Egypte pour poursuivre les actions entamées. Cependant, une activité locale existe toujours dans ces deux pays et plusieurs projets sont en préparations. Des traductions vers l’arabe sont en cours de réalisation, afin de préparer le terrain aux futures campagnes de remplacement.

Chine
InterNICHE a co-présidé la première session sur l’expérimentation animale et ses alternatives lors de la conférence « Asia for Animals » (l’Asie en faveur des animaux), qui s’est déroulée en Chine. Cette session a permis de mener des actions d’informations et d’établir des contacts avec de nombreux militants et enseignants de la Chine et d’autres pays asiatiques. Elle signe le tout début des activités d’InterNICHE en Chine. Des partenariats futurs et de possibles campagnes d’information seront planifiés et développés en Asie. Le compte-rendu d’information sur la Chine est disponible en ligne à l’adresse suivante :
www.interniche.org/en/news/alternative-china-focus-replacement-asia-animals-conference

 

Objectifs 2012
. . . . . . . . . . . . . . . .

Les fonds reçus de la LSCV seront affectés au développement du nouveau site Internet, à la production du premier film sur les alternatives en médecine vétérinaire, aux actions de remplacement en Inde et à la première campagne d’information en Asie centrale.

Extension du site Internet
La mise en ligne de nouveaux contenus, de nouvelles fonctionnalités et de traductions sont prévus. Un volume de traduction important sera réalisé vers l’espagnol, le russe et l’allemand, ainsi que vers le chinois et le français si nous trouvons de bons traducteurs bénévoles. La poursuite des mises à jour des bases de données « Alternatives » et « Studies » permettra à InterNICHE de proposer les informations les plus complètes et les plus récentes pour favoriser le passage aux méthodes de substitution.

Film sur les alternatives en médecine vétérinaires
Ce film de 30 minutes, en cours de réalisation, reflètera les années de travail d’InterNICHE et permettra de diffuser à l’échelle mondiale un message en faveur des méthodes de remplacement, avec une distribution directe aux enseignants.

Remplacement des dissections en Inde
Le projet d’arrêt des dissections dans les facultés de zoologie indiennes impliquera la distribution massive de matériel de substitution pour commencer à éviter l’utilisation de 17 millions d’animaux.

Autres actions prévues
Une campagne d’information en Ouzbékistan et au Kirghizistan présentera les méthodes de substitution dans une région vierge de toute information à ce sujet, où les actes de cruauté envers les animaux dans les domaines des sciences et de l’éducation sont importants. Un projet sera lancé au Libéria pour présenter une éducation éthique et les alternatives à la violence dans une région marquée par les conflits. D’autres séminaires et expositions consacrés aux méthodes de substitution sont prévus au Canada, au Mexique, au Danemark, en Iran, en Chine et en Afrique du Sud.

Conclusions
Nos réalisations et nos projets sont en partie possibles grâce à notre collaboration avec les enseignants, dans le but d’atteindre le double objectif consistant à mettre en place un enseignement amélioré et à remplacer l’expérimentation animale. Ces succès sont également dus à l’existence d’une dynamique productive entre d’une part, une coordination au niveau international et d’autre part, le réseau décentralisé formé par les contacts nationaux et les ressources d’InterNICHE.
Les soutiens financiers essentiels tels que celui de la LSCV sont vitaux pour soutenir la croissance de notre réseau et réaliser des projets spécifiques. Son financement renouvelé en 2012 nous permettra de poursuivre les projets en cours et de saisir les opportunités qui se présenteront.


Inscrivez-vous à notre

Méthodes substitutives à l'expérimentation animale
»» Soutiens LSCV

»» InterNICHE

»» Epithelix

Chaire d'enseignement des méthodes substitutives -
»» Doerenkamp-Naef-Zbinden