DE | IT

search


Kontakt
maps

Links


Fr


De


Quelle justification à l'expérimentation animale ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Plus  personne ne conteste le fait que l’animal est un mauvais modèle d’étude pour l’homme.
Les différences biologiques entre les espèces sont nombreuses et ne permettent pas d’étudier de manière satisfaisante les maladies humaines.

Si la vivisection est aussi contestable, pour quelle raison est-elle encore pratiquée et soutenue par une partie des milieux scientifiques ?

La recherche médicale émanant de laboratoires privés ou des multinationales pharmaceutiques dégage chaque année des milliards de francs de bénéfice. Elle permet également à des centaines de milliers de personnes de vivre de cette activité. Parmi elles, des dizaines de milliers de scientifiques pratiquent des expérimentations animales dans des instituts publics, comme les Universités.

Qui veut perdre son revenu ?

Quel scientifique voudrait consacrer (ou plutôt sacrifier) sa carrière à l’étude et au développement de modèles de recherche qui n’ont pas recours aux animaux, sachant qu’il y a de forte probabilité pour que ce ne soit pas lui qui retire les bénéfices de ses recherches, mais les scientifiques des générations futures ?

Le financement actuellement attribué aux méthodes alternatives est tellement ridicule, que pour obtenir des résultats satisfaisants il y a encore tout à faire. Ainsi, la question n’est pas seulement de savoir pourquoi ne pas remplacer l’expérimentation animale dans la recherche médicale, mais également de quels moyens disposent les scientifiques pour travailler sans y avoir recours ?

 

Des expériences inutiles, dangereuses et cruelles
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Comment un être humain doté d'un tant soit peu de sensibilité, peut-il faire ingurgiter par la force du désherbant à une centaine d'animaux, puis les regarder tranquillement agoniser jusqu'à la mort en inscrivant méthodiquement tous les effets du poison constatés sur eux ?

Car contrairement à ce qu'annoncent les milieux scientifiques, l'expérimentation animale ne consiste pas uniquement à permettre une éventuelle mise au point de nouveaux médicaments pour nous « sauver » des maladies. Elle consiste également à évaluer sur eux la toxicité de toutes les saletés chimiques que nous produisons, et dans beaucoup de pays encore, de tester les armes que nous produisons.

Certains gouvernements asiatiques, principalement ceux du japon et de la Corée du Sud, financent même des expériences complètement absurdes dont le seul but est de répondre à une question farfelue.
Mais dans la course aux expériences ridicules, les gouvernements occidentaux ne sont pas bien loin de ces pays. On peu citer l'exemple de ces scientifiques français qui ont provoqués expérimentalement une poussée dentaire sur des poules, après qu'une équipe américaine aie fait pousser des dents de porc à l'intérieur d'intestins de rats. Ces récentes expériences datant du début du 3e millénaire, on peut encore se demander aujourd'hui quels ont été leur intérêt pour participer à la sauvegarde de l'humanité.

 

La vivisection n’est pas une fatalité
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

La Ligue suisse contre la vivisection n’accepte pas l’expérimentation animale et combat les expériences in vivo pratiquées sur tous les animaux.
Elle lutte pour que les financements publics actuellement dévolus à l’expérimentation animale en Suisse, soient attribués pour l’étude et le développement de nouveaux modèles qui n’ont pas recours aux animaux (modèles alternatifs).
Seules des études sur du matériel biologique humain (culture de cellules, tissus, organes, etc.) et informatiques, permettront de mettre au point de manière fiable des nouveaux médicaments pour soigner les nombreuses maladies qui touchent les êtres humains.
Car la Ligue suisse contre la vivisection n’est pas contre la recherche médicale, mais contre une recherche mercantile, générant des souffrances inacceptables et utilisant une méthodologie dépassée : la vivisection.

Vous pouvez soutenir nos actions :
• en devenant Membre ;
• par un don ;
• en vous engageant à nos côtés pour travailler sur des dossiers ;
• en participant aux stands d’informations que nous mettons sur pieds.

Nous contacter


Inscrivez-vous à notre


..................................

Avec quel aliment nourrissez-vous votre chien ou chat ?

Il existe des marques de nourriture non testée sur les animaux »» Suite

..................................

Quelle justification à l’expérimentation animale ?
»» Suite

..................................

Expérimentation animale ou méthode de remplacement ?
Avec des fonds en suffisance et la possibilité pour des chercheurs de mener une carrière scientifique sans animaux, la recherche médicale ferait des progrès rapides et spectaculaires.
»» Suite


..................................

L'animal n'est pas le modèle biologique de l'homme
Essai clinique d'un futur médicament : 6 hommes hospitalisés. »» Suite



..................................

Publier ou périr
Un système qui ne favorise pas l'innovation
»» Suite

..................................

Arnaques à la publication
Pour obtenir de l’argent, les scientifiques oeuvrant dans les institutions publiques doivent régulièrement publier leurs travaux dans des revues scientifiques. »» Suite

..................................

Les universités et l’expérimentation animale »» Suite

..................................