DE | IT

search


Kontakt
maps

Links


Fr


De

Botox Action Day - Journée d’action concernant le Botox dans 15 pays européens

Le 17 juillet 2012, les organisations membres de la Coalition Européenne pour mettre fin à l’expérimentation animale (ECEAE) tiendront une journée d'action dans 15 pays à travers l'Europe pour exhorter la société allemande Merz et la société britannique Ipsen à cesser d’empoisonner des animaux pour tester leurs produits à base de toxine botulique.  

Bien qu'utilisée initialement à des fins médicales pour soigner des pathologies telles que le torticolis musculaire congénital ou encore la migraine chronique, la toxine botulique est plus connue pour son usage cosmétique. Rassemblés sous l’appellation générique « Botox », les différents produits à base de toxine botulique sont administrés sous forme d’injections, lesquelles induisent une légère paralysie qui atténue temporairement l’apparition des petites rides faciales.
La toxine botulique est produite par une bactérie. Elle est la plus puissante neurotoxine disponible sur le marché. Chaque lot de produits à base de toxine botulique fait l’objet de tests, afin de contrôler leur efficacité et leur sécurité.
Chaque année, environ 600'000 rongeurs sont soumis au test de la LD50 (dose létale à 50%) pour évaluer ces produits. Suite à l’injection dans l’abdomen d’un groupe de 100 souris ou rats, la moitié au moins de ces animaux agoniseront lentement, pleinement conscients, durant plusieurs jours. La toxine induit d’abord une paralysie, l’asphyxie, puis le coma et la mort.

Un test in vitro validé en janvier 2012

En automne 2011, la société américaine Allergan qui produit les marques BOTOX et VISTABEL à base de toxine botulique, annonçait la validation, par l’autorité de surveillance des médicaments Swissmedics, du tests in vitro «Cell-Based Potency Assay (CBPA)», supprimant ainsi le recours aux tests sur animaux. Le test CBPA a également reçu l’approbation des autorités américaines et européennes.
Depuis le 1er juillet 2012, la totalité des lots de BOTOX et VISTABEL distribués en Suisse sont exempts de tests sur les animaux.

Les tests sur animaux doivent être relégués au passé

Cette journée d’action européenne, lancée par des organismes de protection des animaux et antivivisectionnistes d'Autriche, de Belgique, de la République Tchèque, du Danemark, de France, d'Italie, de Macédoine, des Pays-Bas, de Norvège, du Portugal, de Suisse, d'Espagne et du Royaume Unis, vise à exhorter les autres sociétés fabriquant des produits à base de toxine botulique, notamment Merz (marques XEOMIN et BOCOUTURE), et Ipsen (marques DYSPORT et AZZALURE), à suivre l'exemple d'Allergan et à adopter à leur tour des méthodes de tests n’ayant pas recours aux animaux.

Dans cette attente, les médecins et autres utilisateurs des produits à base de toxine botulique sont invités à n’employer que les marques BOTOX ou VISTABEL.

Il est inacceptable que des tests cruels continuent à être effectués alors qu’il existe une méthode substitutive ne nécessitant pas l’utilisation d’animaux.
Nous invitons les autorités et les sociétés Merz et Ipsen à agir, de sorte que ces tests sur les animaux pour le Botox soient relégués au passé.

Vous pouvez agir pour mettre fin aux tests sur les animaux

Téléchargez nos deux courriers type à envoyer aux sociétés Merz et IPSEN pour les exhorter à mettre fin aux tests sur les animaux et utiliser ou développer à leur tour une méthode substitutive.
Datez le courrier et indiquez votre nom et adresse.

Merci pour votre aide

......................................................................................................................................................

Information générale au sujet du Botox : www.eceae.org/en/what-we-do/campaigns/botox


Inscrivez-vous à notre

. . . . . . . . . . . . .

Pour des Automnales sans cruauté animale 

. . . . . . . . . . . . .

Suisse - Pétition pour une obligation de castration des chats libres de leurs déplacements

Les organisations de protection animale NetAP et Stiftung für das Tier im Recht (TIR) ainsi que les organisations et signataires participantes demandent au conseil fédéral et au parlement d'instaurer une obligation de castration des chats libres de leurs déplacements, pour endiguer la reproduction excessive des chats et ainsi réduire la souffrance des chats en Suisse.

»» Signez la pétition

. . . . . . . . . . . . .

Arrêtons l'expérimentation animale pour les produits de nettoyage

»» Signez la pétition

. . . . . . . . . . . . .


Actions 2016

Leur vie, leur souffrance
Comment tu peux les aider

»» Suite

. . . . . . . . . . . . .


Actions 2016

»» Suite

. . . . . . . . . . . . .