DE | IT

search

 

Ligue suisse contre la vivisection | kontakt - maps | Links

 

NEWS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

Mars 2014

1er mars 2014 - Suisse

Déclaration obligatoire des fourrures et produits de pelleterie

Si l’entrée en vigueur de la nouvelle ordonnance sur la déclaration des fourrures date du 1er mars 2013, les produits ne respectant pas les dispositions légales bénéficiaient d’un délai jusqu’au 28 février 2014 pour être vendus. Le délai transitoire étant écoulé, tout produit mis en vente et comportant de la fourrure issue d’un animal sauvage ou de lapin, doit être correctement étiqueté à partir du 1er mars 2014. »» Suite

 
 

 

Février 2014

TdG et 24 Heures

Le droit à l’information selon nos médias

Censure des campagnes LSCV par les journaux 24 Heures et la Tribune de Genève

Novembre 2013, la LSCV lance deux campagnes d’information concernant l’utilisation de ressources publiques pour le financement de l’expérimentation animale.
La première campagne vise le canton de Genève. Elle concerne l’implication de son université au projet du Campus Biotech qui vise la création d’un nouveau centre dans lequel une dizaine de milliers d’animaux seront détenus en vue de subir des expérimentations animales.
La seconde campagne vise le canton de Vaud. Intitulée « Les contribuables vaudois financent des expérimentations animales cruelles et inutiles », l’annonce est explicite.  Les sources des données communiquées sont jointes et contrôlables. »» Suite

 
 

 

Décembre 2013

18 décembre 2013 - Fribourg
 
 

Composition illégale de la commission de surveillance des expériences sur les animaux

Remise de la pétition « Pour un vrai contrôle
de l’expérimentation animale à Fribourg »

Monsieur le Président,
Mesdames les Députées,
Messieurs les Députés,

Nous transmettons ce jour au secrétariat du Grand Conseil les listes de signatures soutenant notre pétition « Pour un vrai contrôle de l’expérimentation animale à Fribourg », réunissant 1'300 signatures. »» Suite

 

4 décembre 2013 - Vaud
 
Université de Lausanne et EPFL

Chercheurs condamnés, expériences interdites, animaux torturés, autorités complaisantes

Les contribuables vaudois financent des expérimentations animales cruelles et inutiles

En mars 2010, un scientifique est condamné par le Tribunal pénal de Soleure pour avoir fait  souffrir inutilement des animaux lors de ses expériences.
Durant la procédure pénale, il rejoint le canton de Vaud pour mener de nouvelles expériences à l’Université de Lausanne (UNIL), grâce à un financement public de CHF 375’000.- du Fonds national Suisse pour la recherche scientifique (FNS). Fin 2011, les expériences de ce chercheur n’avaient toujours pas fait l’objet du moindre contrôle de l’autorité cantonale, malgré sa précédente condamnation. »» Suite

 

Novembre 2013

28 novembre 2013 - Genève
 
 

Combien coûtent aux contribuables genevois les expérimentations animales menées par l’Université de Genève ?

Et combien pour les futures expériences menées au Campus Biotech ? Le Conseil d’Etat genevois refuse de fournir des chiffres

Les montants sont-ils à ce point indécents pour que le Conseil d’Etat préfère les garder secrets ? Interpellé le 30 septembre 2013, le Conseil d’Etat aura mis presque deux mois pour formuler sa non-réponse. Motif : Le rectorat serait « responsable de la gestion et de l’allocation des ressources qui lui sont allouées par le biais des financements publics ».

Le canton verse chaque année CHF 500 millions à l’UNIGE. La pratique de l’expérimentation animale ne cesse d’augmenter chaque année dans nos Hautes écoles (+8% en 2012). Le recteur Jean-Dominique Vassalli ayant mené sa carrière académique dans le domaine de  l’expérimentation animale, la question quant au financement public consacré à la recherche sur animaux mérite un débat public. »» Suite

 

25 novembre 2013 - Genève
 
 

Communiqué de presse

CAMPUS BIOTECH - Un nouveau projet pour le bassin lémanique

Pour un centre d'excellence consacré au
développement de nouvelles méthodes substitutives

La recherche humaine en bio- et neuro-ingénierie et les neurosciences consistent-elles à expérimenter des animaux ? C'est pourtant ce que nous prépare le Campus Biotech, suite au rachat en mai 2013 de l'ancien site de Merck Serono par le consortium réunissant les milliardaires Wyss et Bertarelli.

Les anciennes animaleries de Merck Serono réhabilitées, ce sont environ 10'000 animaux qui seront prochainement au service des chercheurs du Campus Biotech, issus notamment de l'Université de Genève (UNIGE) et de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Quitte à devoir débourser des millions issus de fonds publics, la Ligue suisse contre la vivisection propose un projet novateur, réellement au service de la santé publique. »» Suite

»» Dossier de presse

»» Dossier Campus Biotech

»» Expérimentation animale ou méthode de remplacement ?

 

Campus Biotech - Pétition

Assez d’expérimentations animales financées par des fonds publics !

»» Signez notre pétition
Pour un centre d’excellence consacré au développement de nouvelles méthodes substitutives

Ensemble, nous devons faire entendre nos voix. Apportez votre aide à la campagne visant la création sur le Campus Biotech, d’un pôle d’excellence dans le domaine du développement de nouvelles méthodes substitutives. Signez notre pétition, faites-la signer autour de vous.
Vous résidez dans le canton de Genève ou à proximité ? Participez à notre campagne d’information.
Pour toute information, contactez le bureau de la LSCV

Merci pour votre soutien

 
 

 

Octobre 2013

Octobre 2013 - Fribourg
 
 

Quel contrôle de l’expérimentation animale à Fribourg ?

Une commission pipeau. Et illégale
Des contrôles d’expériences minimalistes

Avec l’utilisation en 2012 de 12’385 animaux  pour l’expérimentation animale, le canton de Fribourg semble modeste en regard des 100'000 animaux utilisés par les cantons de Berne ou Zurich, ou des 200'000 animaux utilisés par les industries pharmaceutique bâloises.
Pourtant, le canton de Fribourg est le seul avec ceux de Bâle-Ville et Zurich à utiliser des singes, des chats et des chiens dans ses laboratoires. Des centaines de chiens et chats sont ainsi détenus sur la commune de Saint Aubin, pour des expériences menées par Novartis. Dans ce centre, on infecte des animaux et on injecte des parasites. Sur les 4'656 chiens, chats et singes utilisés l’an passé dans toute la Suisse, le canton de Fribourg en a expérimentés plus d’un millier. »» Suite


Juillet 2013

22 juillet 2013

Botox Action Week – Non aux tests cruels sur les animaux

Semaine d’action et d'information contre le Botox dans plusieurs pays européens

À partir du 22 juillet 2013, les organisations membres de la Coalition Européenne pour mettre fin à l’expérimentation animale (ECEAE), tiendront une semaine d'action dans plusieurs pays à travers l'Europe, pour rappeler les terribles souffrances infligées chaque année à plusieurs centaines de milliers d’animaux pour la production de produits anti-rides à base de toxine botulique, plus connus sous le nom générique de « Botox ».

Manifestations, sit-in et actions ciblées, viseront à informer la population et les médias sur l’aspect méconnu de ces traitements esthétiques. »» Suite

 
 

 

Juin 2013

10 juin 2013 - Fribourg


Pétition - Pour un vrai contrôle de l’expérimentation animale à Fribourg

Pour une commission fribourgeoise sur l’expérimentation animale indépendante de l’autorité, telle que prévue par la législation fédérale et cantonale.
A l’occasion du renouvellement de la commission fin 2012, le Conseil d’Etat a grossièrement manœuvré pour écarter la nomination d’une candidature.

Non à l’interférence du Conseil d’Etat dans la composition de la commission
Il est inadmissible que le SAAV et le Conseil d’Etat interfèrent dans le choix des membres de la commission, dans l’unique but de défendre des intérêts particuliers. En procédant de la sorte, le Conseil d’Etat laisse comprendre que la pratique de l’expérimentation animale menée à l’université de Fribourg ne répond pas aux conditions fixées par la législation.

»» Suite

 
 

Délai de récolte des signatures :
10 novembre 2013.
Peuvent signer la pétition :
Toute personne domiciliée à Fribourg

 

Mars 2013

11 mars 2013
 
 

La vente de cosmétiques testés sur les animaux
interdite dans l’UE

Lundi 11 mars 2013 - L’interdiction de tester des cosmétiques sur les animaux est enfin entrée en vigueur dans toute l’Union Européenne. Plus aucun cosmétique ne pourra être vendu au sein de l’UE si le produit fini ou ses ingrédients ont fait l'objet de tests sur des animaux, quel que soit le pays où ces tests ont été exécutés. Du moins en théorie. Car qu’en sera-t-il réellement ? »» Suite

Gâteau de la victoire

Rassemblés à Dublin en Irlande pour leur réunion biannuelle, les représentants de la Coalition européenne pour mettre fin à l'expérimentation animale (ECEAE) ont offert pour l'occasion un gâteau à Barbara Nolan, représentante irlandaise de la Commission européenne, qui préside l'UE jusqu'en juillet 2013. »» Suite

Barbara Nolan et les représentants de 13 des nations membres de l’ECEAE : Allemagne (DTB, DAAE), Angleterre (BUAV), Belgique (GAIA), Croatie (Animal Friends Croatia), Danemark (LFV), Espagne (ADDA), Finlande (Animalia), Hollande (EDEV), Irlande (IAVS), Portugal (Animal), Slovénie (APSL), Suède (Djurens Ratt), Suisse (LSCV)


Février 2013

20 février 2013

Moins d'une année après son arrivée en Suisse, l'ours M13 a été abattu hier en catimini dans le Val Poschiavo.

Les autorités grisonnes et fédérales ont estimés qu'il était devenu un danger trop important pour la population. L'ours s'approchait des habitations depuis plusieurs mois pour y venir chercher de la nourriture.
Quels moyens ont été mis en œuvre pour effaroucher l'animal ? Quels moyens ont été préventivement mis en œuvre pour éviter cette situation ? La veille de l'abattage, l'inspecteur cantonal de la chasse déclarait que M13 n'avait « plus aucun respect pour l'être humain ». Un animal sauvage doit-il manifester du respect pour l'être humain pour conserver une chance de rester en vie ?

 
 

Signez l'initiative populaire fédérale
« Pour la protection des grands prédateurs (ours, loup et lynx)»

Mille mercis pour votre aide et votre soutien
100'000 signatures doivent être récoltées avant le 19 décembre 2013 !
www.profauna.ch

5 février 2013
 
 

Le Parquet refuse d’instruire notre dénonciation

Blanchiment d’autorités

La dénonciation visait le vétérinaire cantonal pour sa nomination durant toutes ces années dans la commission, mais aussi toutes les personnes responsables d’avoir violé les dispositions de la LPA.
Privilège du maître, le Procureur général décide de classer la dénonciation. C’est assez simple. Dans beaucoup de cantons, un procureur décide de ce qu’il entend instruire ou non.
Pour cette raison, notre avocat avait précisé par courrier vouloir être informé de sa décision, afin de pouvoir agir en conséquence.
Sans nouvelle du Parquet, notre avocat relance le Ministère public, qui lui confirme finalement le 21 janvier 2013 avoir rendu une ordonnance de non-entrée en matière le 12 novembre 2012. »» Suite


Janvier 2013


Jeudi 10 janvier 2013

Tierversuchs-Doku

Première partie de l’excellent documentaire sur l’expérimentation animale, avec pour point de départ les expériences du Dr Bize à Soleure.
Réalisé par Dj anonymouse de Radio Stadtfilter - Winterthur

Prochaines diffusions, 14h00 :
Partie 2 : Jeudi 17 janvier
Partie 3 : Jeudi 24 janvier
Partie 4 :  Jeudi 31 janvier

A écouter en direct ou réécouter sur https://soundcloud.com/stadtfilter

 
 

 

Emission du 10 janvier sur youtube
»» écouter


1er janvier 2013
 
 

Israël interdit à son tour les tests sur les animaux
pour les cosmétiques

Le texte de loi qui avait été adopté par la Knesset en 2010 est entré en vigueur le 1er janvier 2013. Depuis cette date, il est officiellement interdit d’importer, promouvoir et vendre des articles de toilettes, cosmétiques et détergents qui ont été testés sur des animaux au cours de leur développement ou fabrication. La nouvelle loi israélienne est calquée sur la « Directive Cosmétiques » de l'Union européenne, en vigueur depuis 2004.


Décembre 2012

07 décembre 2012 - Conseil fédéral

Le Conseil fédéral instaure une obligation de déclarer les fourrures et les produits de pelleterie

Pour se décider en toute connaissance de cause lors de leurs achats de fourrure, les consommatrices et consommateurs doivent pouvoir connaître l'animal dont la fourrure est issue, son origine et s'il a été chassé ou élevé. Lors de sa séance du 7 décembre 2012, le Conseil fédéral a adopté une nouvelle ordonnance sur la déclaration des fourrures et des produits de pelleterie. »» Suite


 
 


Novembre 2012

Méthodes substitutives
 
 

Du tissu musculaire fabriqué par une imprimante 3D

Chaque année, de nombreux patients décèdent faute de ne pouvoir recourir à une transplantation d'organes vitaux. Mais voici un outil, l'imprimante 3D, qui pourrait bien redonner espoir.
Imprimer en trois dimensions un rein, un coeur, ou un foie... L'idée semble relever de la science-fiction, et pourtant, ce procédé permet de produire des tissus des muscles et des poumons, à partir de l'impression d'une fine pâte contenant des cellules humaines.



21 novembre 2012 - Parlement européen
 
 

Le commissaire européen Tonio Borg favorable au maintien de l’interdiction des tests sur animaux pour les cosmétiques

Tonio Borg a été élu ce jour au poste de commissaire européen en charge de la Santé et de la Politique des consommateurs avec 386 votes pour, 281 contre et 28 abstentions. Tonio Borg occupait ce poste par intérim depuis la démission de John Dalli le 16 octobre 2012, impliqué dans une affaire de corruption liée à l'industrie du tabac.
Questionné par les membres du Parlement européen, concernant l’interdiction dès 2013 des tests sur animaux pour les cosmétiques, Tonio Borg déclarait le 13 novembre passé être favorable à cette interdiction. Car sans y être contrainte, l’industrie ne fera pas les efforts nécessaires pour développer les méthodes substitutives, permettant de remplacer les trois derniers tests de toxicité encore autorisés. Tonio Borg assurait encore que, s’il était élu au poste de commissaire européen en charge par de la Santé et de la Politique des consommateurs, la date butoir de 2013 pour la fin des tests serait maintenue.

12 novembre 2012 - Communiqué de presse

La Ligue suisse contre la vivisection annonce le dépôt, ce jeudi 8 novembre 2012, d’une dénonciation pénale à l’encontre du vétérinaire cantonal tessinois.

Commission tessinoise sur l’expérimentation animale :
la mascarade continue

Enfin dissoute, la commission tessinoise. Dehors, le vétérinaire cantonal, le médecin cantonal et le pharmacien cantonal qui n’avaient rien à y faire. On pouvait se réjouir de voir se composer une nouvelle commission, où l’étude des demandes d’expérimentations animales allaient faire l’objet d’analyses et de contrôles sérieux. Comme gage de qualité, des membres investis par leur mandat. Notamment le Dr Massimo Tettamanti, scientifique de l’ATRA, représentant de la protection des animaux, soutenu par la LSCV et spécialiste des méthodes substitutives. »» Suite

 
10 novembre 2012 - Genève

PLR : premier parti politique à vouloir réintroduire la chasse à Genève. A qui le tour ?

Le 5 novembre passé le Parti libéral-radical genevois publiait ses 10 propositions sur le budget 2013. Proposition au point n°II, chiffre 7e : « externaliser le service des gardes-faune ». Le député PLR Pierre Weiss avait déjà tenté fin 2009 d'externaliser ce service en lui supprimant son budget. Objectif : vendre 50 permis aux chasseurs pour leur faire tirer la faune genevoise. »» Suite


Octobre 2012

18 octobre 2012
 
 

Actions de l'ECEAE au Parlement européen à Bruxelles, concernant la directive européenne sur les cosmétiques.

Son application prévoit l'interdiction dès mars 2013 des derniers tests sur les animaux autorisés pour tester les produits cosmétiques. Sur pression des fabricants de cosmétiques, le report de 10 ans de l'interdiction est en discussion au sein du Parlement.

 

Breakfast ECEAE - Invitation aux députés et à leurs assistants a assister à un briefing sur l’interdiction des tests sur les animaux pour les produits cosmétiques, et remise au Parlement des 241'987 signatures récoltées dans le cadre de la campagne No Cruel Cosmetics

.................................................................................................................................

La campagne de récolte de signatures continue

Signez la pétition et dites non aux cosmétiques testés sur les animaux

L’Union européenne devait être débarrassée de tout nouveau produit cosmétique testé sur les animaux à partir de 2013. Un récent rapport de la Commission européenne suggère de retarder de 10 ans cette interdiction totale. Instaurer une telle mesure signifierait que des milliers de lapins, souris, cochons d'Inde et rats, seraient soumis jusqu'en 2023 à des expériences douloureuses, irritantes ou toxiques, pour permettre la production de produits de beauté. »» Suite

Apportez votre soutien à la campagne contre la prolongation des tests sur les animaux pour les produits cosmétiques. »» Signez la pétition en ligne

Merci pour votre soutien!

.................................................................................................................................

Genève - Votation du 14 octobre 2012

Nouvelle constitution NON ! Retour de la chasse NON !

Après trois années de travail, rythmées d’incessantes querelles et de la volonté d’édicter des dispositions favorisantdes intérêts personnels, l’Assemblée constituante soumet en votation populaire, comme l’exige la loi, son projet de nouvelle constitution pour le canton de Genève.

Parmi les dispositions présentées, rien de très novateur. A l’inverse, de nombreuses dispositions plébiscitées par la population et inscrites dans l’actuelle constitution ont fait l’objet de modifications ou tentatives de suppressions par une majorité de constituants, au mépris des décisions populaires. »» Suite

 
 

Interdiction de la chasse et constitution :

4 mauvaises raisons pour voter oui à la nouvelle constitution genevoise »» Suite



Septembre 2012

HHPS label

Certification HHPS pour Ecover

Fondé en 1980 en Belgique, Ecover est le plus important fabricant de produits écologiques de nettoyage, à usage domestique et professionnel. Ses produits sont distribués dans une quarantaine de pays. En renonçant définitivement à l’utilisation de sang de lapin pour mener certains tests in vitro, Ecover se conforme ainsi aux critères HHPS (Humane Household Products Standard) pour l’obtention du label. »» Suite
 
12 septembre 2012

Projet d’ordonnance sur la déclaration des fourrures et des produits de pelleterie

La LSCV a pris position sur le projet d’ordonnance sur la déclaration des fourrures, mis en consultation par l’Office vétérinaire fédéral (OVF) du 3 juillet au 24 septembre 2012. L’élaboration de ce texte fait suite à l’approbation par les chambres fédérales de la motion Moser (08.3675) « Obligation de déclarer les fourrures », lesquelles chargeaient le Conseil fédéral de modifier la législation afin de créer une obligation de déclarer les fourrures et les produits de la pelleterie. Cette déclaration vise à informer les consommateurs sur l’espèce animale, la provenance et le mode d’élevage des animaux utilisés pour la production de la fourrure. »» Suite

 

Juillet 2012

17 juillet 2012 - Botox Action Day

Journée d’action concernant le Botox dans 15 pays européens

Le 17 juillet, les organisations membres de la Coalition Européenne pour mettre fin à l’expérimentation animale (ECEAE) tiendront une journée d'action dans 15 pays à travers l'Europe pour exhorter la société allemande Merz et la société britannique Ipsen à cesser d’empoisonner des animaux pour tester leurs produits à base de toxine botulique.  »» Suite

 
Cosmétiques en Suisse

Dénonciation pénale de la Ligue suisse contre la vivisection contre l'Autorité des cantons d'Argovie, de Bâle-ville, et l'Office vétérinaire fédéral (OVF)

Des violations de la loi, aucune sanction

Après 5 mois de procédures, le Parquet de Lenzburg-Aarau (AG) a rendu son verdict : Oui il y a bien eu une erreur de procédure. L’autorisation pour pratiquer des expérimentations animales pour tester un filtre UV a bien été délivrée par le service vétérinaire argovien sans qu’une commission n’ait délivré un préavis.»» Suite

15 Juillet 2012 - ordonnance sur la chasse

Au programme : tirs des castors, loups et lynx

Satisfaction des milieux de la chasse, qui pourront enfin abattre des animaux d’une espèce protégée. Le terrible castor qui creuse des galeries dans une berge : à tirer. L’effroyable lynx qui tue un animal sauvage pour se nourrir : à tirer. Pour l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), chargé par le Conseil fédéral de réviser l’ordonnance sur la chasse, il s’agit de préserver le droit des cantons à tirer profit des régales de la chasse. »» Suite

 

 
Pays-Bas

Proposition de loi pour l’interdiction des élevages de visons

Après l’interdiction depuis 2008 des élevages de renards et de chinchillas, les députés néerlandais ont adopté le 5 juillet passé une proposition de loi prévoyant cette fois l'interdiction des élevages de visons à partir de 2024. Le texte doit encore être approuvé par le Sénat. »» Suite

 

Statistiques 2011

Net recul du nombre d’animaux utilisés en 2011 ?

Dans son communiqué du 28 juin 2012 à l’occasion de la publication des statistiques, l’Office vétérinaire fédéral (OVF), qui n’a jamais eu peur d’en faire trop pour minimiser la pratique de l’expérimentation animale, annonce un « net recul du nombre d’animaux utilisés ».
Selon les chiffres, 662'128 animaux ont été utilisés, ce qui représente effectivement une baisse de 99'547 animaux (- 13,1%) par rapport à 2010. Sauf que les chiffres en 2010 étaient en hausse de 55'571 animaux (+ 7,9%) par rapport à 2009. Alors comment interpréter ces chiffres, publiés année après année ? »» Suite

 
 


Juin 2012

HCS in China

Pas de label HCS pour des produits distribués Chine

La situation chinoise pose évidemment un problème pour les marques certifiées HCS, dont les produits seraient distribués dans ce pays. Des contacts sur place ont permis de recenser les marques présentes, puis l’ECEAE a engagé en automne 2011 des discussions avec chacune d’elle. Plusieurs fabricants ont accepté de se retirer du marché chinois si elles ne pouvaient pas obtenir une exemption des tests sur animaux, ce qui fut une grande nouvelle et une démonstration de leur engagement. D’autres marques comme Yves Rocher ou l’Occitane, Caudalie ou Mary Kay n’ont pas souhaité faire de même. Ces quatre marques ont donc perdu leur certification HCS.

 
HCS label

Actualisation des critères du label HCS

Géré par l’ECEAE, l’administration du label HCS fonctionne sur un principe de délégation : les associations membres de l’ECEAE s’occupent de l’attribution du label aux fabricants de produits cosmétiques présents dans leurs pays. Dans certains cas, il est apparu que le contrat établissant les critères fixant les conditions d’attribution du label, avait été modifié. Plusieurs documents, faux ou contrefaits circulent également sur internet. Cette situation a décidé les membres de l’ ECEAE à revoir le mode de gestion des marques référencées et l’accès aux contrats établis. Un nouveau document fixant les critères du label HCS devrait également voir le jour prochainement. Du côté de la LSCV, nous avons déjà émis le souhait de reprendre la gestion du label HCS pour les marques distribuées en Suisse. Nous allons également démarcher prochainement des entreprises encore non labellisées pour les encourager à y adhérer.




Mai 2012

Cosmétiques

La Chine fait un bond de 10 ans en arrière

Mauvaise surprise en automne 2011, lorsque nous avons appris que la Chine ordonnait l’exécution de tests pour tous les produits cosmétiques distribués sur son territoire. Pour quelle raison cet Etat exige-t-il des tests déjà obligatoirement effectués pour une distribution sur les marchés européen ou américain ? Dans un pays fréquemment frappé par des scandales sanitaires où se mélangent produits contrefaits ou frelatés, cette remise en cause des normes internationales reste un mystère. »» Suite

 
 


Janvier 2012

Union européenne

Interdiction des élevages de poules en batterie pas respectée

Les usines entassant des poules pondeuses dans des cages empilées auraient dû adapter leurs installations à partir du 1er janvier 2012. Votée en 1999, la directive européenne 1999/74/CE avait laissé douze ans aux producteurs pour se conformer aux nouvelles normes, lesquelles concernaient plus de 70% des poules détenues. »» Suite

 
Pétition pour la suppression de la chasse

5'640 signatures contre la chasse à Neuchâtel

Lancée par le groupe Alliance neuchâteloise anti-chasse, la pétition a été déposée munie de 5'640 signatures le 30 janvier 2012 au Bureau du Grand Conseil neuchâtelois.
Les signataires demandent que soit exclue "l'exploitation des populations de gibier" du but de la loi cantonale sur la faune sauvage du 7 février 1995, par l'introduction dans la loi de la notion d'interdiction générale de la chasse. La régulation d'animaux resterait réservée aux cas ou aucune autre solution ne se montrerait satisfaisante. »» Suite


Décembre 2011


20 décembre 2011 - Communiqué de presse

Expériences sur animaux pour tester des cosmétiques en Suisse

Dénonciation pénale de la Ligue suisse contre la vivisection contre l'Autorité des cantons d'Argovie, de Bâle-ville, et l'Office vétérinaire fédéral (OVF).

L’autorisation d’exécuter des expérimentations animales pour tester un nouveau filtre solaire ayant été délivrée en violation de la Loi (LPA) et de l’ordonnance sur la protection des animaux (OPAn), la Ligue suisse contre la vivisection annonce le dépôt de dénonciations pénales à l’encontre :

1) Du vétérinaire cantonal de Bâle-ville, pour avoir volontairement soustrait l’étude de la
demande d’expérimentation animale au préavis de sa commission cantonale, en violation des art.18, al.3
et 34, al.2 LPA ;

2) De la vétérinaire cantonale d’Argovie, pour avoir délivré l’autorisation d’effectuer ces expérimentations animales ;

3) De l’Office vétérinaire fédéral, pour n’avoir pas recouru contre l’autorisation cantonale, comme le prévoit l’art. 25 LPA, alors que l’OVF avait connaissance de l’illégalité de l’autorisation délivrée.

La Ligue suisse contre la vivisection demande également que soit admis la nullité de l’autorisation délivrée, laquelle est valable jusqu’en 2013, afin que ces expérimentations animales cessent immédiatement. »» Suite

.................................................................................................................................

Sondage d'opinion de l'organisme DemoSCOPE

La population suisse ne veut pas d'expériences sur les chiens

Selon le sondage d'opinion 1) mandaté par l'organisme Ärztinnen und Ärzte für Tierschutz in der Medizin (Médecins pour la protection des animaux), la population suisse se montre clairement opposée à l'utilisation de chiens pour des expériences induisant des souffrances. Ce rejet concerne notamment les études de recherche médicale et de toxicité, qui représentent la plupart des expériences impliquant des chiens. »» Suite

.................................................................................................................................

Université de Zürich

6 chiens infectés et tués

Alors que des dizaines de milliers de chiens sont naturellement atteint d’angiostrongylose canine dans les pays européens, des chercheurs n’on rien trouvé de mieux à faire que d’infecter 6 chiens sains à Zürich. Pour le Directeur de l’institut de parasitologie de l’université, il n’y aurait « pas suffisamment de chiens infestés en Suisse » et il aurait été impossible de déterminer avec précision à quel moment ils l’ont été. »» Suite

.................................................................................................................................

Cosmétiques testés sur les animaux

L’Europe à la traîne

Août 2009 - Annoncé en grande pompe à l’occasion du 7ème congrès mondial des méthodes alternatives à Rome (WC7), un fonds spécial de 50 millions d’euros devait permettre de développer les méthodes substitutives nécessaires en vue de l’interdiction, à partir de mars 2013, des trois derniers tests sur les animaux toujours autorisés. »» Suite

 

Novembre 2011


Genève - Tentative de réintroduction de la chasse dans le projet de nouvelle constitution

Nouvelle constitution et interdiction de la chasse

Suite aux réactions négatives en février 2011, provoquées par la suppression de l’interdiction de la chasse dans l’avant-projet de nouvelle constitution, l'Assemblée constituante était amenée à revoir sa position sur ce sujet.

La discussion a eu lieu le 10 novembre 2011. Dans un élan généralisé, la totalité des groupes politiques présents à l'Assemblée manifestaient leur opposition à la chasse, assurant qu’il n’avait jamais été dans leurs intentions de permettre sa réintroduction dans le canton. Après les paroles, place aux actes. Les Genevois qui ont cru aux élans flamboyants des constituants seront surpris par le nouvel article voté, qui interdit la chasse mais autorise « les mesures officielles de régulation de la faune » !
»» Suite

.................................................................................................................................

Volaille maltraitée : Changement de fournisseur pour Mc Donald’s

Une vidéo tournée dans le Minnesota en caméra cachée  par l’organisme Mercy for Animals (Pitié pour les animaux) dans l’élevage Sparboe Egg Farms, dévoilait le sort peu enviable de la volaille : poule attachée à une corde qu’un employé s’amuse à faire tournoyer dans les airs, cadavres laissés plusieurs jours dans des cages avec des poules vivantes, etc.
Craignant une mauvaise publicité suite à la diffusion des images, Mc Donald’s annonçait dans un communiqué avoir demandé à son fournisseur Cargill de cesser tout approvisionnement d’œufs auprès de Sparboe Egg Farms.
Si les abus infligés aux animaux sont choquants, ils sont tout à fait légaux, selon Nathan Runkle, directeur de Mercy for Animals. Il n’existe pas de loi fédérale réglementant la façon de traiter la volaille et certains Etats font preuve de laxisme envers leurs exploitations.

.................................................................................................................................

Statistiques sur les procédures pénales 2010 dans le domaine de la protection des animaux en Suisse

Les dernières statistiques sur les procédures pénales publiées par l’Office vétérinaire fédéral sont plutôt instructives. Suite au rejet massif  en votation populaire, le 7 mars 2010, de l’instauration d’un avocat dédié à la protection des animaux, il avait été dit que les animaux étaient suffisamment protégés avec le nouveau droit fédéral, les cantons ayant l’obligation de dénoncer pénalement tout mauvais traitement constaté. »» Suite

 

Octobre 2011


Samedi 15 et dimanche 16 octobre 2011

ANIMALIA

17e Salon international d’animaux de compagnie

Lieu : Palais de Beaulieu, Lausanne (VD)
Heures d’ouverture : samedi et dimanche : 9h00 – 18h00

La LSCV sera présente à ce salon pour la cinquième année consécutive. Avec plus de 20'000 visiteurs, il s’agit de la plus importante exposition animalière en Suisse. Pour cette année, nous avons le projet de proposer un coin lecture, mettant à disposition du public des livres et revues sur le thème de la protection des animaux et de l’expérimentation animale. Nous sommes en train de réunir les ouvrages et espérons que tout sera prêt pour Animalia. Par la suite, un système de prêt de livres sera proposé au public depuis notre site internet, sur le même principe que le prêt de films en DVD actuellement disponible.


Septembre 2011


Rapport sur les résultats de la procédure de consultation de la modification de la loi sur la protection des animaux

Entre le 12 mai 2010 et le 31 août 2010, le Conseil fédéral mettait en consultation la modification de la loi sur la protection des animaux (LPA), adoptée par le Parlement et entrée en vigueur en septembre 2008. »» Suite

.................................................................................................................................

Pas de foie gras au salon alimentaire de Cologne

Les organisateurs de l’important salon alimentaire Anuga, qui se tiendra en octobre à Cologne en Allemagne, ont décidé d’interdire la présence de producteurs de foie gras ainsi que la dégustation de ce produit.
Cette mesure a suscité l’ire de Bruno Le Maire, Ministre de l’Agriculture français. Dans un courrier adressé à son homologue allemand, dont il sollicitait l’intervention auprès des organisateurs du salon,  Bruno Le Maire écrivait: « Il importe à la filière française du foie gras d’être présente dans un salon visité par de nombreux acheteurs, dans une période précédant les fêtes de fin d’année ». Sans quoi, le ministre menaçait de boycotter l’ouverture du salon.
Du côté des organisateurs, les gesticulations du ministre français n’émeuvent guère. « Nous pensons que le foie gras n’a plus sa place sur notre salon » a déclaré la chargée de communication. « Il est interdit d’en produire dans de nombreux pays. En Allemagne, mais aussi en Italie, Norvège, Argentine… Nous avons pris une décision très claire et nous comptons nous y tenir. Il n’y a pas de foie gras sans gavage. Or, nous ne cautionnons pas cette pratique ».
En réponse aux critiques allemandes, le ministre français affirmait : « la France applique rigoureusement toute la réglementation communautaire sur le bien-être animal », ce qui est un mensonge selon l’organisme français de protection des animaux L214 : Depuis le 1er janvier 2005, une recommandation du Conseil de l’Europe proscrit l’usage de cages individuelles pendant le gavage. Mais en France, les producteurs ont bénéficié d’un délai de cinq ans, puis dix ans pour se mettre aux normes. Selon L214, « Les cages individuelles sont utilisées dans 90% des élevages. La majorité de la production de foie gras en France est donc non conforme à la réglementation européenne ».

 

Août 2011

Diana Vaud - La loi, c’est pour les autres

L’ex-Président des chasseurs vaudois condamné

Suivi en octobre 2010 par une journaliste de la Radio suisse romande (RSR) alors qu’il participait à une battue avec trois autres chasseurs, le Président des chasseurs vaudois Jean-Louis Grivet recevait en pleine interview l’appel d’un de ses collègues auquel il indiquait sa position. »» Suite

 

Juillet 2011


Révision de l’ordonnance sur la chasse

Mis en consultation du 18 avril au 15 juillet 2011, le projet de révision de l’ordonnance sur la chasse rédigé par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) stupéfie à plus d’un titre.
« L’ordonnance doit être adaptée aux besoins actuels », annonçait l’OFEV au lancement de la mise en consultation. Il aurait été plus correct d’annoncer qu’elle devait être adaptée « aux besoins des chasseurs ». »» Suite

 

Juin 2011


Genève - Tentative de réintroduction de la chasse dans le projet de nouvelle constitution

Publication du rapport de synthèse des prises de position

Nous avions publié dans notre journal du mois de mars 2011, un appel à nos membres genevois à prendre part à la procédure de consultation du 5 février au 25 mars 2011, concernant le projet de nouvelle constitution. Alors que l’actuel texte interdit la chasse depuis 1974 sur tout le territoire cantonal, la majorité politique représentée au sein de l’assemblée constituante avait voté la suppression de cette interdiction. »» Suite

 

Mai 2011


Adhésion de la LSCV à la coalition européenne pour mettre fin
à l’expérimentation animale (ECEAE)

Pour lutter avec efficacité contre l’expérimentation animale, l’échange d’informations et le soutien aux actions organisées par d’autres organismes antivivisectionnistes est essentiel. C’est dans ce but que la LSCV a adhéré à la coalition européenne lors de son meeting qui s’est déroulé à Londres les 10, 11 et 12 mai 2011. »» Suite

.................................................................................................................................

Bus itinérant de la Ligue Suisse contre la vivisection

Depuis un certain temps, le bureau de la Ligue souhaitait mettre sur pied l'activité d'un bus itinérant, se déplaçant dans toute la Suisse, pour tenir des stands d'information sur la voie publique ou lors d'évènements particuliers tel le salon Animalia. Ce projet de bus itinérant a pu prendre forme en mars dernier, lorsque Achim Z'Brun a accepté de prendre en charge cette activité. L'intérieur du bus acquis par la Ligue début 2010 a été aménagé afin de pouvoir contenir tout notre matériel de stands et d'expositions. Un premier stand organisé à Lausanne le 14 mai a permis à Achim de prendre possession du bus, et celui-ci est depuis en activité. »» Suite

 

Avril 2011


Projet de loi pour interdire la recherche sur les grands singes aux Etats-Unis

En déposant en avril 2011 ce projet de loi à la Chambre des représentants des Etats-Unis, les sénatrices Maria Cantwell (démocrate) et Susan Collins (républicaine)  souhaitent mettre fin à ces expériences que les Américains sont encore les seuls à pratiquer parmi les pays industrialisés.
Si la loi est approuvée, il sera interdit de pratiquer des expériences sur les chimpanzés, dont un millier reste encore en captivité dans le pays. La moitié appartient aux Instituts nationaux de santé (NIH) et sont utilisés pour l’expérimentation animale. Les NIH ont accepté de suspendre leurs études en attendant les conclusions de l'Académie des sciences, qui doit déterminer si utiliser les chimpanzés est ou non utile à la recherche médicale.
L'Union européenne a interdit ce type de recherche en 2010, après la Suisse, le Japon, l'Australie et d'autres pays industrialisés.

 

Mars 2011


Signez la pétition et dites non aux cosmétiques testés sur les animaux

L’Union européenne devait être débarrassée de tout nouveau produit cosmétique testé sur les animaux à partir de 2013. Un récent rapport de la Commission européenne suggère de retarder de 10 ans cette interdiction totale. Instaurer une telle mesure signifierait que des milliers de lapins, souris, cochons d'Inde et rats, seraient soumis jusqu'en 2023 à des expériences douloureuses, irritantes ou toxiques, pour permettre la production de produits de beauté. »» Suite

.................................................................................................................................

Volaille - Détermination du sexe dans l’oeuf

Sans utilité pour les élevages de poules pondeuses ou d’engraissement des volailles, des centaines de millions de poussins mâles sont gazés ou broyés vifs chaque année sitôt sortis de l’oeuf. Rien qu’en Suisse, 2,6 millions de poussins mâles sont ainsi abattus annuellement.
Des vétérinaires de l'Université de Leipzig (DE) ont mis au point une méthode permettant de déterminer le sexe de l’animal au 8ème jour de l’incubation, en se basant sur la teneur en œstrogène de la coquille de l'œuf. Ce nouveau procédé pourrait progressivement mettre fin au massacre des poussins. A terme, l’utilisation de la spectroscopie devrait même permettre de déterminer le sexe de l'animal à partir de la première journée d'incubation. Il serait ainsi possible d'acheminer les œufs "mâles" non incubés sur le marché alimentaire.

 

Février 2011


Le projet de nouvelle constitution genevoise est mis en consultation publique du 5 février au 25 mars 2011

Retour de la chasse à Genève? Non merci!

NON au projet de nouvelle constitution qui permet la réintroduction de la chasse sur le territoire du canton de Genève
La chasse est interdite sur le territoire du canton de Genève depuis 1974, suite à une votation populaire ayant obtenu 72% d'avis favorables.NON au projet de nouvelle constitution qui permet la réintroduction de la chasse sur le territoire du canton de Genève. »» Suite

Aux habitants du canton de Genève : Télécharger le questionnaire et envoyez votre prise de position sur ce projet de constitution avant le 25 mars 2011

 

Janvier 2011


Production de foie gras en Belgique: un peu moins pire

Les nouvelles règles belges (troisième plus gros consommateur de foie gras dans l’UE) concernant la détention des canards pour la production de foie gras sont entrées en vigueur le 1er janvier 2011. Avec le nouvel arrêté royal du SPF Santé publique, les cages individuelles ont dû être remplacées par des cages collectives.
La vie d’un canard destiné à la production de foie gras est constituée de différentes phases. A l’âge de 11-12 semaines, les canards étaient introduits dans une salle de gavage et maintenus durant 14 jours dans des petites cages individuelles de 900 cm². Les nouvelles règles imposent des cages collectives devant contenir au minimum trois canards et avoir une superficie au sol d’au moins 1200cm² par canard.
Malgré tout, ces nouvelles dispositions ne règlent pas le gavage en tant que tel, qui reste un acte de cruauté légal infligé à un animal.
La France a produit 18'900 tonnes de foie gras en 2009, la Hongrie 2’550, la Bulgarie 2’300, l’Espagne 830 et la Belgique 23 tonnes.

 

Novembre 2010


La Suisse pour la chasse à la baleine ? NON !

En juin 2010, la délégation suisse à la Commission Baleinière Internationale (CBI) a apporté son soutien aux pays favorable à la chasse à la baleine.
Selon la délégation, cette position se justifie en raison du litige entre les états opposés et ceux favorables à la chasse à la baleine, lequel bloque toute possibilité de trouver un accord sur ce sujet. Au motif que « malgré le moratoire, la chasse à la baleine va continuer en dehors de tout contrôle international », la délégation suisse soutien maintenant la possibilité d’une chasse « qui ne mette pas en péril la survie de l’espèce » !

Cette position est en parfaite contradiction avec l’annonce en 1979 du Conseil fédéral. Pour justifier l’intérêt pour la Suisse d’entrer dans la CBI la même année, celui-ci déclarait (message 79.049) que cette adhésion permettrait de renforcer le groupe d’Etats au sein de la CBI qui donnaient la priorité aux intérêts de la nature et de l’environnement, et « contribuera à faire contrepoids à celle des nations participant à la capture des baleines».

Il est honteux, qu’au nom du peuple suisse, on retrouve aujourd’hui la Suisse, par ses votes à la CBI, sur le banc des opposants - ou abstentionnistes - à la protection des baleines, aux côtés de pays comme le Japon, la Norvège, la Chine, la Russie, le Danemark, et autres pays notoirement influencés par le lobby baleinier.

Signez la pétition pour exiger du Conseil fédéral que la délégation suisse à la CBI s’oppose définitivement et sans aucune équivoque à toute forme de chasse à la baleine.

Le temps presse pour récolter des signatures ! Merci de signer et faire signer autour de vous cette pétition et retourner les listes au plus tard le 31 mai 2011.

.................................................................................................................................

Diffusion du DVD produit par Kate Amiguet de la Fondation MART

« Derrière les portes »

Il y a des organismes de protection de la nature ou des animaux dirigés mollement et qui, bien que comptant de nombreux salariés, ne font pas grand chose. Et puis il existe des organismes qui, avec une poignée de volontaires, font un travail remarquable.
C’est le cas de la Fondation MART qui diffuse ce DVD. Il s’agit d’images tournées en 2009 et 2010 dans des exploitations détenant des animaux de rente dans les cantons de Fribourg, Vaud et Valais. On y voit la misérable existence de cochons, lapins, bovins et autres animaux. Certains sont détenus dans une totale obscurité en pleine journée. D’autres sont entassés dans des « usines à viande ». De nombreuses images montrent des infractions flagrantes à la législation. Dans ces cantons, où le nombre d’exploitations dépasse largement les moyens attribués aux autorités de contrôles, et où la pression politique muselle les interventions visant à mettre fin à ces pratiques hors-la-loi, ces images sont salutaires. A diffuser autour de soi.

Le DVD est distribué gratuitement. Durée 52 minutes. Infos : www.mart.ch.
Dons et soutien : CCP 17-651235-3

 

Octobre 2010


Soutien à la pétition « Pas d’importation de produits de phoques en Suisse ! »

Le lancement de cette pétition fait suite au rejet du Conseil des Etats le 20 septembre 2010, de la motion (09.3979) déposée par le Conseil national intitulée « Interdiction d’importer des produits dérivés du phoque ».
Alors que l’Union européenne interdit, depuis juillet 2009, l’importation de produits de phoques -à l’exception de ceux provenant de chasse traditionnelle pratiquée par les communautés inuits et indigènes à des fins de subsistances-, une partie de notre Parlement, avec le soutien du Conseil fédéral, continue de refuser l’interdiction de ces produits, en raison d’un « risque » de plainte contre la Suisse du Canada et de la Norvège auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). »» Suite

 

Septembre 2010


Statistiques 2009 des infractions à la loi sur la protection des animaux

Beaucoup d’abus, peu de procédures, aucune sanction dissuasive

Dans l’édition de son premier rapport sur la protection des animaux du 6 septembre 2010, l’Office vétérinaire fédéral publie les statistiques détaillées des infractions commises en Suisse à l’encontre des animaux en 2009.

Sur les 1016 procédures pénales instruites, 700 impliquaient des  auteurs de sexe masculin.
Les statistiques détaillent principalement les infractions aux articles 26, 27 et 29 de la Loi sur la protection des animaux (LPA), liées aux mauvais traitements : mise à mort cruelle, par jeu ou perversité, organisation de combats, expériences sur les animaux ayant provoqués des maux ou dommages inutiles.

Dans la catégorie animaux de compagnie, sur les 666 procédures enregistrées, 455 concernaient des chiens, 85 des chats, 56 des lapins, 27 des poissons, 23 des oiseaux, 14 des serpents et 6 des cochons d’Inde.
Dans la catégorie animaux de rente, sur les 368 procédures enregistrées, 166 concernaient des bovins, 57 des chevaux, 49 des porcs, 47 des moutons,  27 de la volaille et 22 des chèvres.

Les cantons de Berne, Saint-Gall, Zurich et Argovie, regroupent presque à eux seuls la totalité des procédures pénales. A l’opposé, les cantons de Genève, Glaris, Uri, Nidwald, Obwald, du Jura, Valais, et les demi-cantons Appenzell Rhodes-Extérieures et Bâle ville ne comptent presque aucune procédure.

Sur les 760 amendes délivrées en 2009 le montant moyen aura été de Fr 536.- ! Seules 69 amendes étaient supérieures à Fr 1000.- Quant aux peines pécuniaires, 244 sur les 327 infligées ont fait l’objet d’un sursis.

 

Août 2010


31 août 2010

Prise de position LSCV

Plusieurs procédures de consultation ont été diffusées par l’Office vétérinaire fédéral (OVF) et l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) entre mai et août 2010. Parmi celles-ci, la LSCV a émis des prises de position sur les lois et l’ordonnance suivantes :

1. Révision de la loi sur les épizooties
2. Révision de l’Ordonnance sur les effectifs maximums dans la production de viande et d’œufs
3. Révision de la loi sur la protection des animaux

»» Suite

 

Juillet 2010


Juillet 2010

Campagne « Pour le remplacement des expérimentations animales par de nouvelles méthodes substitutives »

Notre campagne d’affichage sur la voie publique du 17 mai au 2 juin 2010, a eu un bon écho au niveau du public et cela ne peut que nous réjouir. L’utilisation de méthodes substitutives pour la recherche médicale reste méconnue, et peu nombreux sont ceux qui savent que contrairement aux déclarations faites par les milieux scientifiques, aucun effort n’est fait pour permettre leur développement. »» Suite

 

Juin 2010


18 juin 2010

Curia Vista - Objets parlementaires

10.3576 – Interpellation - Déposé par : Graf Maya
Fondation Recherches 3R. Quo vadis?

Développement
La Fondation Recherches 3R a pour but de promouvoir la recherche de méthodes de substitution à l'expérimentation animale. Elle soutient avant tout des projets destinés à découvrir de nouvelles méthodes ou à développer des méthodes existantes (validation de méthodes) pouvant apporter des améliorations concrètes selon le principe des 3 R (réduction, raffinement, remplacement).
En 2008, la fondation a reçu des contributions s'élevant à 850 000 francs (425 000 francs de la Confédération et 425 000 francs de l'association Interpharma). Cette année-là, toutefois, les soutiens aux projets n'ont atteint que 555 000 francs, faisant augmenter la somme des contributions non utilisées à fin 2008 à 560 000 francs. »» Suite

.................................................................................................................................

18 juin 2010

Curia Vista - Objets parlementaires

10.3575 – Interpellation - Déposé par : Graf Maya
Fonds national suisse. Recherche sur les expérimentations animales et sur les méthodes de substitution

Développement
En 2009, 731 883 animaux ont été sacrifiés pour des expérimentations en Suisse. Depuis 2003, ce chiffre a augmenté de près de 20 %. Les expérimentations menées dans le cadre de la recherche fondamentale ont déjà augmenté de 8 % par rapport à l'année passée et cette croissance ne semble pas faiblir. Les projets de construction ou d'extension des animaleries des universités et des EPF qui sont planifiés ou qui ont déjà été approuvés le confirment également. »» Suite

.................................................................................................................................

8 juin 2010

Pour une vraie transparence dans la détention des animaux à Genève

Durant ces 30 dernières années, le contrôle de la détention des animaux détenus à des fins professionnelles était mené conjointement par l’autorité cantonale et une commission composée de représentants de protection des animaux, représentants des milieux professionnels et vétérinaires.

Indépendante de l’autorité cantonale, la Commission cantonale consultative pour la protection des animaux (CCCPA) pouvait contrôler par sondage et sans préavis la détention des animaux dans les commerces, élevages et pensions du canton de Genève.
Malheureusement, répondant au souhait exprimé par le vétérinaire cantonal, le Département des affaires régionales de l’économie et de la santé (DARES), Présidé par le Conseiller d’Etat Pierre-François Unger a décidé de supprimer l’activité de contrôle de la CCCPA.
Suite sur www.cccpa.ch

 

Mai 2010


28 mai 2010 - Lancement de la pétition contre la consommation de cuisses de grenouilles

« Non merci ! Pas dans mon assiette »

Un milliard. C’est le nombre de batraciens capturés chaque année dans leur milieu naturel pour la consommation humaine. Si la France et les Etats-Unis en sont les principaux importateurs, 8 à 10 millions de grenouilles alimentent le marché suisse, en provenance d’Indonésie et de Turquie. La plus importante quantité est consommée en suisse romande.
Chassées durant la nuit, les grenouilles sont capturées avec des filets ou des crochets et empilées par centaines dans des sacs. Beaucoup meurent durant le transport. Elles auront eu plus de chance que leurs congénères qui seront découpées vivantes. »» Suite

»» Télécharger la pétition

.................................................................................................................................

5 mai 2010

Novartis à la caisse

L’entreprise pharmaceutique s’est engagée à payer 72,5 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites engagées par le Département américain de la justice (DoJ). Novartis était accusée de revendications trompeuses dans le marketing de son médicament Tobi contre les fibroses kystiques, après l’avoir commercialisé pour des usages non approuvés par les autorités. "Les laboratoires pharmaceutiques ne doivent pas faire la promotion de leurs médicaments pour des utilisations qui n'ont pas été prouvées sures et efficaces", a commenté un responsable du DoJ.

 

Avril 2010


Pour le remplacement des expérimentations animales par de nouvelles méthodes substitutives

Résultats du concours d’affiche

Lancé en décembre 2009, la Ligue aura reçu 80 projets à l’issue du délai de réception fixé au 15 mars 2010. Provenant de Suisse, de France, d’Allemagne et d’Italie, conçus par des agences professionnelles, des graphistes, des amateurs ou des animalistes convaincus, nous avons eu le plaisir de découvrir beaucoup de projets très intéressants et graphiquement très réussis. »» Suite

 

Mars 2010


Votation fédérale du 7 mars 2010

Pas d’avocat pour les animaux

Rejetée par plus de 70,5% des votants, l’initiative est passée à la trappe. Le Conseil fédéral y était fermement opposé, indiquant préférer miser sur l'information, la prévention et les contrôles. « Préférer » ne voulant pas dire « faire », il ne se passera donc rien, le Conseil fédéral s’étant déjà retourné sur les nombreux autres sujets qui l’occupent.
Si une majorité de la population n’a retenu que les critiques émises par les détracteurs de cette initiative (coûts, abus de procédures etc.), c’est peut-être dû en partie au manque de mobilisation des organismes de protection des animaux. Comme si ce sujet ne les concernait pas. Du côté de la Protection suisse des animaux (PSA), à l’origine de l’initiative, on peut regretter qu’elle ait pu penser gagner cette votation en ne faisant appel qu’à des people et autres annonces coûteuses dans la presse. La mobilisation sur le terrain de protecteurs des animaux convaincus a clairement manqué. C’est bien dommage pour les animaux maltraités qui ne sont pas prêts de voir leurs bourreaux risquer autre chose qu’une amende symbolique. Il est d’ailleurs probable qu’encore aujourd’hui, peu de votants sachent qu’en cas de mauvais traitement, il est impossible pour un organisme de protection des animaux de se porter partie civile, à la différence d’autres pays comme la France. Répondant à cette  critique, la confédération et les opposants à l’instauration d’un avocat pour les animaux assuraient que les nouvelles dispositions pénales obligent les autorités à poursuivre les auteurs de mauvais traitements. On l’a vu en avril dernier après que plusieurs fêtards alcoolisés ont tué « avec barbarie » un agneau volé dans une ferme jurassienne. Interpellés le lendemain, il  ne devront répondre que de vols et dommages à la propriété.

 

Décembre 2009


19 décembre 2009 - Retour de la chasse à Genève

Caramba, encore raté !

Si on en croit la presse genevoise, la tentative de réintroduction de la chasse dans ce canton s’est soldée par une séance d’humiliation publique pour leurs auteurs.

Amené à se prononcer -le 18 décembre à l'occasion du vote du Budget 2020- sur l’amendement du député libéral Pierre Weiss visant à obliger le canton à faire appel à des chasseurs pour réguler la faune, la majorité du Grand Conseil a torpillé cette piteuse tentative :
« Un garde faune tire au maximum deux cartouches pour abattre les sangliers, contre 10 à 15 pour un chasseur ! En plus, les bêtes sont souvent blessées par les chasseurs » rappelait un député MCG.
« Vous voulez faire revenir dans le canton les viandards. Confier une tâche publique à des personnes qui ont des problèmes psychologiques et qui font du tir sur des animaux leur loisir est scandaleux » ajoutait un député socialiste, peut-être en référence au courrier délirant envoyé quelques jours plus tôt par le Président de la «Saint Hubert», la moribonde fédération de chasse genevoise.

Au vote final, l’amendement est largement balayé : 5 votes pour, 71 contre et 6 abstentions.

.................................................................................................................................

2 décembre 2009 - Suppression au service de la faune (DNP) du budget des tirs de régulation
par la commission genevoise des finances

Retour programmé de la chasse à Genève

En matière de gestion de la faune, on regrette que ce ne soit pas toujours les plus intelligents qui s’expriment sur ce sujet. En faisant accepter le 18 novembre passé un amendement visant à obliger le service de la faune à déléguer la régulation du gibier aux chasseurs genevois, le député libéral Pierre Weiss en est un bon exemple.

La chasse est interdite à Genève depuis 35 ans
On se rappelle qu’en 1974, après que 72% de la population ait soutenu en votation populaire l’interdiction de chasser sur tout le territoire cantonal, les autorités comme les fédérations de chasse prévoyaient au mieux un désastre écologique, au pire la même chose. Finalement, rien de tout cela n’a eu lieu. Une dizaine d’années plus tard, excepté un désastre financier pour les quatre fédérations de chasse actives dans ce canton et qui continuaient à dénoncer «une situation tragique», plus personne ne soutenait les propos alarmistes tenus alors. Même l’ancien président de la commission de la faune déclarait : « Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, la plus grande partie des problèmes que la suppression de la chasse a posés a été des problèmes humains, politiques ou psychologiques et non pas des problèmes écologiques. Aujourd’hui, la faune de notre canton est d’une richesse et d’une variété exceptionnelle. Que le peuple genevois préserve ce trésor ! »
»» Suite

.................................................................................................................................

1er décembre 2009 - Pour le remplacement des expérimentations animales par de nouvelles méthodes substitutives

Concours d’affiche

La Ligue Suisse contre la vivisection lance un concours ouvert à toutes et à tous.
Le but du concours est de réaliser le visuel d’une campagne d’affichage sur la voie publique, qui se déroulera en Suisse romande et en Suisse alémanique du 19 mai au 2 juin 2010. 1200 affiches au format F4 (89,5x128 cm) et F12 (268,5x128 cm) seront affichées dans les cantons de Zurich, Bâle, Berne, Vaud, Genève, Fribourg, St Gall, Valais, Neuchâtel et Argovie. »» Suite

Pour l’affiche francophone et alémanique, le premier prix est de Fr 3'000.-
Le deuxième est de Fr. 1'000.-
Le troisième est de Fr 500.-
Le délai de réception pour les projets d’affiches a été fixé au 15 mars 2010.

La remise des prix pour les affiches francophones aura lieu à Genève le mercredi 24 mars 2010, à la Galerie ANIMISTespace, rue Louis-Aubert 4, 1206 Genève, T +41 (0)22 346 16 07.
Ouverture de l’exposition dès 18h00, remise des prix à 19h00.
Les affiches sont ensuite exposées jusqu’au 27 mars 2010. Heures d’ouverture : Mercredi 24 mars (Vernissage et remise des prix) : 18h00 – 21h00, jeudi 25 et vendredi 26 mars : 13h30 – 19h30, samedi 27 mars : 16h00 – 19h30.

La remise des prix pour les affiches alémaniques aura lieu à Zurich le mercredi 31 mars 2010,  au centre culturel Kunstraum Walcheturm, Kanonengasse 20, 8004 Zürich, T +41 (0)43 322 08 13. Ouverture de l’exposition dès 18h00, remise des prix à 19h00.
Les affiches sont ensuite exposées jusqu’au 3 avril 2010. Heures d’ouverture : Mercredi 31 mars (Vernissage et remise des prix) : 18h00 – 21h00, jeudi 1, vendredi 2 et samedi 3 avril : 13h00 – 18h00.

 

Novembre 2009


23 novembre 2009 - Campagne pour l’arrêt de la vente du foie gras par le groupe MIGROS

Migros sans foie gras

Les fêtes de fin d’année ne riment pas avec fête pour la volaille. Rôtie, farcie, c’est surtout dans nos assiettes qu’elle est déclinée sous toutes ses formes.
La viande fait partie de notre quotidien alimentaire et il est souvent contraignant d’adopter un régime strictement végétarien ou végétalien. Dans beaucoup de restaurants, le « menu végétarien » ne se compose encore que d’un plat de pâtes sauce tomate. Lors d’invitations à un repas, la présence d’un convive auquel il faut préparer un repas spécial est aussi problématique. Comme si tout un repas ne pouvait pas -pour une fois- être végétarien.
Par contre, il y a des aliments que même les carnivores convaincus devraient refuser dans leurs assiettes. Certains animaux sont élevés et abattus dans des conditions tellement ignobles que le plaisir gustatif que l’on en retire devrait être irrémédiablement gâché. »» Suite

Ville végétarienne
Pour des raisons écologiques ou éthiques, des villes et entreprises commencent à promouvoir le végétarisme comme mode alimentaire.
C’est ainsi que depuis mai 2009, la ville de Gand en Belgique a mis sur pied les « jeudis végétariens ». Un jour par semaine, viandes, poissons et oeufs sont exclus des repas servis dans les cantines publiques (administrations, écoles etc). A ce jour, près d’une centaine de restaurants privés ont également fait le choix de participer à cette action.
Depuis juillet dernier, on ne mange plus de viande un jour par semaine dans les cantines du fabricant d’équipement sportif PUMA. Les 10'000 collaborateurs de la firme sont invités à réduire leur consommation de viande pour contribuer à la préservation de l’environnement. Selon un rapport de la FAO (organisme de l’ONU pour l’alimentation), l’élevage du bétail et la consommation de viande sont responsables de 18% des émissions de gaz à effet de serre.

Abonnez-vous à Végi-Info
Pour découvrir de nouvelles recettes végétariennes ou vous informer sur ce sujet, vous pouvez vous abonner à la revue trimestrielle de l’Association Suisse pour le Végétarisme (ASV). Diffusée en allemand et français, l’abonnement annuel ne coûte que Fr.25.-
Contact : Végi-Info, Bahnhofstrasse 52, CH – 9315 Neukirch, asv@vegetarismus.ch - www.vegetarismus.ch

 

Octobre 2009


Animalia 2009

Avec 24'000 entrées les 17 et 18 octobre, Animalia reste la plus importante exposition animalière en Suisse. Si beaucoup de visiteurs sont venus découvrir notre stand, nous avons particulièrement apprécié la visite de nombreux membres de la Ligue.
Pour la première fois, un espace était consacré aux cosmétiques non testés sur les animaux. Nous avions fait le choix de présenter uniquement des produits exempts de substance chimique, ou certifiés BIO (Ecocert, BDIH et Natrue). Les marques Suisses FARFALLA, LI COSMETIC et allemande PRIMAVERA LIFE étaient proposées sous formes d’échantillons et à la vente. Néanmoins, la Ligue n’ayant pas de vocation commerciale, c’était en premier lieu l’objectif de faire connaître ces produits au public qui était visé. »» Suite

 

Septembre 2009


Rapport sur les résultats de la procédure de consultation

relative à l’ordonnance de l’OVF sur les animaleries, la production d’animaux génétiquement modifiés et les méthodes utilisées dans l’expérimentation animale
(Ordonnance sur l’expérimentation animale)
http://www.admin.ch/ch/f/gg/pc/documents/1704/Ergebnisbericht1.pdf

relative au projet d’ordonnance concernant le système informatique de gestion des expériences sur animaux
(O-SIGEXPA)
http://www.admin.ch/ch/f/gg/pc/documents/1704/Ergebnisbericht2.pdf

 

Août 2009


Les universités et l’expérimentation animale

La plupart des personnes interrogées sont souvent surprises d’apprendre que dans l’université de la ville où elles habitent, de nombreuses expériences sur les animaux se pratiquent.
Pourtant, des groupes de recherche qui pratiquent des expériences sur les animaux dans les universités et autres institutions publiques, il en existe des dizaines de milliers à travers le monde. Rien qu’en Suisse, les cantons de Bâle, Zürich, Berne, Vaud, Genève, Fribourg, Neuchâtel, hébergent dans leurs universités des centaines de groupes de recherche qui oeuvrent dans diverses facultés. »» Suite

.................................................................................................................................

Arnaques à la publication

Pour obtenir de l’argent, les scientifiques oeuvrant dans les institutions publiques doivent régulièrement publier leurs travaux dans des revues scientifiques. Car c’est notamment le nombre de publications –et la qualité des journaux dans lesquels il publie ses articles- qui guide la carrière d’un scientifique.

S’il publie beaucoup, sa notoriété auprès de ses collègues augmente, il obtient un poste de professeur dans une université, on le sollicite pour siéger au sein de divers conseils de fondation, il devient une star « courtisée » dans le milieu universitaire et ses revenus prennent l’ascenseur.
S’il publie peu : il rame pour trouver de quoi financer sa recherche, il a de moins en moins d’assistants pour l’aider dans ses travaux, on le méprise, il quitte la recherche ou se fait employer par un autre scientifique qui le traitera comme un subalterne. »» Suite

 

Novembre 2008


21 Novembre 2008 - Nouvelle campagne LSCV d’affichage contre la fourrure

« La fourrure sans souffrance n’existe pas »

Cette année encore, nous avons lancé à mi-novembre une nouvelle campagne d’affichage en Suisse romande et Suisse alémanique. 1000 affiches, au format F4, seront placardées dans la rue, dont une partie d’entre elles jusqu’à la fin de l’année. »» Suite

 

Juin 2008


Plainte d’un fourreur contre la campagne anti-fourrure 2007 de la LSCV

« Le Tigre Royal » débouté

En janvier dernier nous relations les plaintes déposées en décembre 2007 par ce fourreur neuchâtelois,  contre notre campagne d’affichage ainsi que celle de la SPA neuchâteloise (SPAN), prétendant qu’elles « dénigraient » la fourrure « par des allégations fallacieuses et inutilement blessantes ».
Dans sa décision notifiée le 19 mai 2008, la Troisième Chambre de la Commission Suisse pour la Loyauté a rejeté ces deux plaintes. »» Suite

.................................................................................................................................

Nouvelle Ordonnance sur la protection des animaux

Tout ça pour ça !

Fallait-il vraiment étendre à 226 articles autant de mesures cosmétiques et lourdeurs administratives ? Après un premier projet d’ordonnance présenté en juillet 2006 et mis en consultation durant 6 mois, la synthèse des prises de position et les diverses négociations menées avec les différentes parties a eu lieu jusqu’à fin 2007. Le texte final, concocté par l’OVF et rendu public en avril passé, semble complètement en dehors de la réalité. »» Suite

 

Janvier 2008


28 Janvier 2008

Plainte d’un fourreur contre la campagne anti-fourrure de la LSCV

Visiblement encouragé par les attaques en octobre dernier de SwissFur contre deux campagnes anti-fourrure lancées par des associations de protection des animaux alémaniques, le magasin de fourrure neuchâteloise « Au Tigre Royal » se sent pousser des ailes et attaque à son tour la campagne d’affichage de la Ligue suisse contre la vivisection auprès de la Commission Suisse pour la Loyauté . »» Suite

 

Novembre 2007


21 Novembre 2007

Lancement de notre nouvelle campagne d'affichage nationale
sur la voie publique contre le port de la fourrure

»» Voir

 

Septembre 2007


Rapport de l'OVF sur les résultats de la procédure d’audition relative à la révision de l’Ordonnance sur la protection des animaux (OPAn).

»» Prise de position de la LSCV

.................................................................................................................................

La nouvelle saison de chasse ouvre bientôt

Rentrez vos chats !

Après la commune valaisanne de Grimisuat, qui avait fait abattre ses chats errants en juin 2006 par ses agents communaux, l’engagement par la commune d’Orsière, en novembre dernier, d’un tireur pour abattre des chats avait fait grand bruit. Assez en tout cas pour que cette commune finisse par y renoncer et laisse le soin à la Fondation chats des rues au Bouveret (VS) de capturer et de stériliser les huit chats errants d’Orsière.
Cette campagne de presse a mis à jour un fait peu connu du public : le tir des chats, pratiqué d’une façon tout à fait légale et dans tous les cantons suisses. Même à Genève, où la pratique de la chasse y est pourtant interdite !
»» Suite


- - - - Agenda
- - - - Actions en cours



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

»» Téléchargez notre pétition

»» Signez notre pétition en ligne

CAMPUS BIOTECH - Pour un centre d’excellence consacré au développement de nouvelles méthodes substitutives

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Assez d’abus dans les laboratoires vaudois »» Suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Dossier en cours

Quel contrôle de l’expérimentation animale à Fribourg ?

Une commission pipeau. Et illégale
Des contrôles d’expériences minimalistes


»» Suite


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tomi Tomek : Elle lutte contre la fourrure de chat et elle risque la prison

Signez la pétition en ligne

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

OIKOS KAI BIOS

Pétition pour une réforme de l’Autorisation de Mise sur le Marché des médicaments (AMM) interdisant l’expérimentation animale pour permettre de meilleures recherches

»» Suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .